Danny Brillant

Avis sur Doctor Sleep

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

The Shining. Tout le monde l'adore, le révère, se branle dessus... et l'idée même d'en pondre une suite opportuniste près de 40 ans après semble sacrilège. Pour ma part, ma crainte était toute autre... Considérant à juste titre The Shining comme une comédie fantasque ratée, je me disais qu'une suite qui essayerait de faire peur en suivant les sillons de Stanley Kubrick était condamnée à se couvrir de ridicule.
De plus, le pédigrée de Mike Flanagan ne laisse pas présager d'un penchant pour l'esthétique exacerbé. Donc il risquait la double peine d'être défavorablement comparé à Stanley par une horde de fans, mais en plus de livrer un produit moisi...

Hé bien remballez vos objections, et ouvrez bien vos mirettes : Doctor Sleep est une véritable réussite du genre, humiliant au passage ce bon vieux Stanley.

Déjà, Mike a l'intelligence de n'emprunter de l'esthétique de son prédécesseur uniquement le stricte minimum. Le Steadicam derrière le jeune Danny, les plans aériens sur l'arrivée à l'Hotel... tous ces artifices ne sont placés là que comme des balises, et non le travail d'un fan-boy conventionnel qui ne sait que faire d'autre. Le reste de sa mise-en-image se détache admirablement de ce qu'a fait Kubrick.

On retrouve même quelque chose d'extrêmement Carpenterien. Cette façon de montrer l'intangible, de mettre des images sur des sensations ou des notions abstraites, évoque Le Village des Damnés ou L'Antre de la Folie. De bien plus saines influences en matière d'angoisse et de mise-en-scène de l'horreur.
L'horreur dans Doctor Sleep n'est pas un gadget. L'horreur elle est palpable. Par exemple, la longue mise-à-mort de Jacob Tremblay est beaucoup nous éprouvante que des flots de sang qui giclent de l'ascenseur...

A tel point que quand Mike Flanagan revisite cette scène, c'est pour s'en moquer délibérément !

On reprochera au film quelques longueurs, ou tout du moins la sensation de ne pas toujours aller de l'avant, mais il est en définitive plus qu'une "digne" suite : il est un sillon à suivre...,

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 292 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Mike Öpuvty Doctor Sleep