Alors, c'est bon ? Tout est fini...

Avis sur Dragons 3 : Le Monde caché

Avatar PhenixduXib
Critique publiée par le

Allez ! Critique à chaud ! Ça faisait longtemps ; depuis le film Ready Player One... Mais bref !

Le film avec quoi l'année 2019 commence merveilleusement bien pour moi : Dragons 3 : Le Monde caché, réalisé par Dean DeBlois d'après les œuvres littéraires de Cressida Cowell. D'avis de fan de la Fantasy et de cette série, Dragons est sûrement la plus belle aventure que j'ai suivi depuis Le Seigneur des Anneaux. Bien évidemment, les deux premiers opus, en comptant les séries (il ne faut pas les oublier), étaient sublimes. Il y avait des défauts, certes mais également d'énormes qualités qui nous a poussé à se torturer dans l'attente du troisième film. Voilà, c'est fait ! Il est sorti ! Que pouvons-nous dire ?

Dans ce chapitre, Beurk croule sous les dragons que Harold et sa bande de joyeux compagnons continuent de libérer des trappeurs. Malheureusement, l'apparition d'un nouvel ennemi chasseur et tueur de dragons va pousser Harold dans ses derniers retranchements et envisager à quitter la terre de ses ancêtres. Une destination demeure dans sa mémoire comme lieu sûr pour les dragons, désormais plus menacés que jamais : le Monde caché.
Pas plus de spoil !

Ce film est... magnifique. Sublime, impressionnant... La langue française ne possède pas assez de synonymes pour décrire cette claque monstrueuse !
Mais commençons par le commencement : l'histoire.
Je dois avouer que, même si elle m'a totalement absorbé, je demeure mitigé vis-à-vis de l'intrigue ; avec tout de même pas mal de plaisir. Certes, je m'attendais peut-être à trop, à beaucoup trop et la réalité de la réalisation, du scénario... m'a fait redescendre sur terre. Quoi qu'il en soit, impossible de s'ennuyer avec ce nouveau volet qui confronte Harold à des choix encore plus durs que lors des épisodes précédents. On parvient sans mal à suivre les événements et à s'amuser des mimiques toujours aussi mignonnes des dragons. De plus, on est plutôt satisfait de constater que les épreuves sont parfaitement gradés : le premier film nous présentait la base du projet, le deuxième nous tenait en haleine avec la présentation des ennemis des dragonniers et ce troisième volet poursuit cette montée de tension en faisant apparaître ce nouvel antagoniste des plus charismatiques.
En bref, l'intrigue principal est fort sympathique ; les intrigues secondaires - surtout celles engageant Harold-Astrid et Harold-Krokmou - vraiment mignonnes.

Les personnages à présent ; avant tout cependant : mention spéciale pour Donald Reignoux ; un doubleur d'enfer !
C'est un plaisir sans nom de retrouver nos dragonniers favoris et de constater que leurs évolutions est la bienvenue. Comme déclaré précédemment, Harold est confronté à de nouveaux choix qui le pousse à se dépasser. On pourra noter une relation Harold-Astrid toujours quelque peu distante ; ce qui peut étonner au premier abord mais le couple reste adorable. Si les personnages, que j'oserais qualifié de secondaires, apportent toujours humour et réconfort pour Harold et nous, spectateurs, je dois avouer que le rapprochement Harold-Kranedur est absolument fantastique ! De manière très personnelle, j'ai toujours adoré ce duo qui, dans la série Par-delà les rives m'avait fait chaud au cœur.
Pour les plus nostalgiques, la figure paternelle de Harold fait également quelques apparitions.
Et le gros point fort : c'est bien évidemment Grimmel le Grave, l'antagoniste de ce troisième film qui est on ne peut plus badass ! De plus, le doublage - oui, je l'ai vu en français et j'ai apprécié la version française - de Féodor Atkine (Elrond dans Le Seigneur des Anneaux) est prenant, ce qui appuie à mon sens le charisme du personnage.
Pour le côté Vikings donc, un pur bonheur de tous les retrouver. Néanmoins, je dois avouer que le doublage de Gueulfor m'a un peu étonné... Je n'ai pas les informations sous la main mais j'ai bien l'impression qu'il ne s'agit pas du même doubleur.
Pour les dragons maintenant : Krokmou est délicieux à observer. Toujours plein de mimiques qui, au pire, nous fera sourire. Mais le véritable cadeau de cet opus est, bien évidemment, le nouveau dragon ! Je pars du principe qu'en parler n'est pas du spoil - on le voit absolument partout, dont sur l'affiche du film. Cette "furie éclair" vient pimenter la saga et donner un nouveau sens d'existence à Krokmou. Elle est mignonne et la pseudo-jalousie ; je ne désire pas affirmer des choses dont je ne suis pas totalement sûr ; et juste craquante. Autrement, quelques nouveaux dragons viennent s'ajouter à la longue listes déjà bien remplie.
Pour résumé la partie personnage, un festival ! L'entente des dragonniers, les coups-bas, l'humour... est absolument adorable. Les personnages secondaires - Gueulfor, Eret, Valka... - sont les bienvenus. L'antagoniste est à pleurer tellement il est superbe, à mon goût.
Petite mention spéciale pour la vision de Harold adulte qui est indescriptible. Toute l'émotion du film repose sur cette séquence à mes yeux.

Pour l'animation. Des progrès ! Non pas que les deux premiers étaient minables de ce point de vue là mais on ne peut que constater la beauté de l'animation et la qualité portée aux détails. De plus, on nous offre des scènes sublimes, très colorées et merveilleusement sublimes ; répétition obligatoire.

Une partie obligatoire pour la bande son.
John Powell revient et bon dieu ! que c'est bon que l'entendre à nouveau ! Une force - une nouvelle - pour ce film ! La musique est toujours aussi sublime et pénétrante avec des compositions inédites, mais aussi des reprises qui font le café !

Durant 9 années, j'ai suivi l'évolution - comme beaucoup d'autres je suppose - de cette saga. Les films, les hors-série, les séries... tout est passé et je dois dire que, c'est le cœur serré que j'ai quitté la salle de cinéma, tournant le dos à la plus belle trilogie d'animation, ancrée dans la Fantasy Mythique.
Le duo Harold-Krokmou était devenu une habitude, des compagnons de rêve et d'immersion que devoir clore l'histoire est vraiment douloureux. On voulait un troisième film à la hauteur de nos attentes : Dean DeBlois l'a fait, il nous l'a offert. C'est à nous d'en tirer les plus beaux moments afin que cette trilogie demeure dans les mémoires et dans les cœurs.
Je ne peux que recommander ce film. Si l'univers de Cressida Cowell vous a happé (pour le meilleur, il va sans dire), voilà la conclusion suprême, et dites-vous que ce n'est qu'un au revoir, en attendant que les Hommes puissent vivre en paix avec les dragons.
Et n'oubliez pas : la Fantasy nous appartient !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 249 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

PhenixduXib a ajouté ce film d'animation à 1 liste Dragons 3 : Le Monde caché

Autres actions de PhenixduXib Dragons 3 : Le Monde caché