Réactionnaire

Avis sur Drunk

Avatar 9Cela
Critique publiée par le

Feel good movie faussement amoral, parfaitement conformiste : les élèves obtiennent le bac, Martin récupère sa famille, le petit footballeur semble accepté par l'équipe, tout est résolu (et souvent par magie). Rien de la révolution annoncée. Rien, d'ailleurs, ne se passe vraiment.

Les personnages n'évoluent pas de la scène d'introduction à celle de la conclusion. Même le suicide (hors-champ, comble du nihilisme) a un intérêt thérapeutique - donc positif - pour la réconciliation du couple, qui retourne au point de départ. La rupture est interdite ; il faut exclure la négativité ; il faut retourner faire du canoë (qui rouvre mécaniquement les cuisses de l'épouse).

Irréaliste, longuet, ni dramatique ni encore moins drôle, ce film happycrate ne peut être sauvé que par son discours nuancé sur l'alcool et sa bande sonore. Aucun cadre n'est original, trop rares plans mémorables, personnage principal peu caractérisé et narrations confuses, tout est attendu. 2 heures de perdues.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 570 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de 9Cela Drunk