La guerre selon Nolan, c'est horrible, mais surtout, c'est chiant !

Avis sur Dunkerque

Avatar sAde_
Critique publiée par le

Dunkerque cette commune française avec ses plages de sable blanc s'étendant à perte de vue, cet environnement idyllique, très difficile à laisser derrière soit, c'est en tout cas ce que nous démontre ici Nolan. Un peu, plus sérieusement, Nolan s'essaye ici au film de guerre ce qui en soit n'est pas mince affaire, mais n'est pas non plus une tâche insurmontable et que dire dessus si ce n'est que c'est un raté complet. Soyons franc, ce n'est pas le pire film de guerre ayant été fait, il y a bien pire, mais si Nolan n'était pas aux commandes, il n'aurait jamais été autant apprécié. Un espèce de culte est né autour de la personne de Nolan au point où tout adorateur de son travail s'extasie devant le moindre de ses films. Alors oui, les films de guerre font toujours parler d'eux notamment aux Oscar, mais nominer ce film pour l'Oscar du meilleur film de 2017 ? Il ne faut pas exagérer...Fort heureusement, il ne l'a pas gagné, bon cela dit, je n'ai pas énormément apprécié "Moonlight" non plus, le film l'ayant gagné cette année.

Commençons par critiquer plus en profondeur ce film au travers de sa réalisation, car après tout comment analyser un film de Nolan sans parler de réalisation. Le film commence très fort sur un entrecoupement de plans séquence avec un des protagonistes essayant d'échapper au feu des fusils allemands. C'est un début très prometteur, mais malheureusement, on ne peut pas en dire de même pour le reste du film. Comme à son habitude, Nolan trouve ici le moyen d'inclure un travail du temps dans sa réalisation. Ce travail se fait au travers de trois temporalités différentes, chacune menée par trois protagonistes différents, pour se rejoindre au point culminant du film illustré notamment par son compte à rebours (1 jour avant, 1 heure avant...). Alors, je comprends sa fascination avec le temps, et il aime l'illustrer dans la grande majorité de ses films, dans certains comme "Le Prestige" ça marche, ici, ça ne sert à rien ! La seule utilité du travail temporel dans ce film, c'est d'introduire les trois principaux protagonistes au début du film. Ça aurait pu marcher, mais pour cela, il aurait fallu que ces protagonistes soient un minimum attachant pour qu'il y ait un réel intérêt, seulement, et j'y reviendrais quand je parlerais de l'histoire, ce n'est pas le cas. Le film aurait très bien pu être raconté de manière linéaire, ça n'aurait rien changé, ça aurait peut-être d'ailleurs été mieux puisque là, on a uniquement à faire à un fouillis narratif sans réelle utilité, ni réelle satisfaction quand les différentes temporalités se rejoignent.
Au-delà du travail du temps, qu'en est-il du travail des effets spéciaux et leur inclusion dans la réalisation ? Une fois encore, on n'a pas à faire à un grand film de guerre. On ne ressent pas réellement cette horreur et cette terreur que devrait provoquer la guerre chez le spectateur que ce soit au travers de son histoire, ses protagonistes ou sa réalisation. On a plus l'impression d'être sur un film d'action fictionnel qu'un film de guerre historique avec des enjeux bien réels. En guise de comparaison "1917", au-delà de la réalisation en plan-séquence était beaucoup mieux réussit dans sa manière de gérer l'action. Ce film à part jouer sur la peur des phobiques de la noyade comme moi, il ne montre en aucun cas les horreurs de la guerre. On passe constamment d'une scène à la suivante comme-ci de rien était comme tout blockbuster d'action hollywoodien, on ne montre quasiment pas de cadavres, ni de sang. Il est clair ici que Nolan a voulu faire un blockbuster tout public sur des faits historiques quitte à en altérer sa représentation et pas pour le meilleur. Avec ça vous l'aurez donc compris, le mot horrible dans le titre de cette critique faisant office de double sens ne fait pas référence à la guerre, mais bien à la manière dont Nolan gère la guerre.

Attaquons maintenant l'histoire et pas avec un grand "H" parce que je reviendrais sur l'aspect historique du film en dernière partie de ma critique. J'ai envie de dire quelle déception fut cette histoire. Déjà rien que la scène d'ouverture, elle est prenante, des gens meurent, le protagoniste en échappe de justesse et puis...Ah bah rien en fait, puis rien du tout, c'était comme si ça s'était jamais produit, le gars si ça se trouve ça faisait des semaines qu'il était avec eux, mais pas une once de tristesse, c'est comme si les gars n'avaient jamais existé et étaient juste morts parce que ça rendait bien à l'écran. Ce constat en fait peut s'appliquer pour tout le film. Nolan nous sert ici une histoire et des protagonistes apathiques, froids qui ne donnent juste pas envie de s'investir dans le film. Je veux bien qu'à la guerre, on puisse devenir indolore à ses horreurs, mais quand même pas à ce point ! Nolan aurait peut-être dû se contenter d'un seul protagoniste puisque dans l'état actuel du film, la seule psychologie réellement travaillée, ce qui n'est pas négligeable pour un film de guerre, c'est celle de quelques personnages secondaires ne cumulant pas plus de 20 minutes à l'écran au total. Tous les autres sont totalement apathiques, plats, sans relief. On a le protagoniste qui cherche à quitter Dunkerque qui à un moment donné a un élan de conscience morale sur 2 heures de film. On a un père et son fils ayant perdu un membre de leur famille à la guerre et allant aider à l'évacuation en entraînant un gamin qui va mourir, mais enfin sa mort paraît tellement anodine avec la réaction des personnages. Puis on a le pilote héroïque. À savoir que le peu de traits de caractère que j'ai donné, qui sont les seuls pour chacun d'entre eux, représentent une fraction de leur temps d'écran. Le reste du temps, ce sont juste des vaisseaux vide d'émotions, de personnalité qui se laissent porter par le courant de l'histoire racontée. Et voilà à peu près tout ce qu'il y a à dire sur cette histoire. Au-delà des personnages j'aimerais bien dire que sa thématique est prenante et ses enjeux bien représentés mais ce n'est pas le cas puisque les protagonistes d'un film de guerre très souvent représentent ses enjeux. On est là face à un film d'action historique hollywoodien ambitieux, mais pas à la hauteur de ses ambitions à la fois dans son scénario et sa réalisation.

Maintenant qu'en est-il de l'aspect historique du film ? Même là, c'est très limité. Le film est soit disant un film américano-britanno-franco-néerlandais et moi je n'y crois pas. Comme beaucoup de films historiques britannique ou américain, le film est clairement biaisé dans la manière de raconter les faits. Je comprends que ce film voulait prendre le point de vue de forces britanniques, mais comment peut-on faire un film historique et faire passer les Français pour de tels incapables. Sérieusement à part au début militairement parlant les Français servent à rien et ils cherchent juste tous à fuir en fait. Alors oui à ce stade-là de la guerre la France avait pris un coup, mais pour ceux qu'ils ne le savent pas la retraite des troupes britanniques pendant la bataille de Dunkerque a été en grande partie possible grâce aux troupes françaises ayant mené une résistance héroïque pour faire gagner le plus de temps possible aux troupes britanniques. Même si ce film avait pour but de montrer la fuite des protagonistes britanniques à aucun moment, on nous donne l'impression qu'elle est permise grâce aux Français, mais uniquement grâce aux Anglais que ce soit avec leur infanterie aérienne ou même les citoyens répondant à l'appel à l'aide. Alors certes, je ne dis pas qu'ils ont servi à rien, eux aussi ont joué leur part notamment dans l'évacuation, mais ici, on a clairement un récit historique partiel, biaisé par la production étant majoritairement anglophone.

Pour conclure, on a donc un film de guerre qui ne fait pas son travail, ou qui le fait mal, que ce soit au travers de son écriture, de la réalisation ou même de sa représentation de faits historiques. Nolan était ambitieux et tout n'est pas à jeter dans ce film, mais il donne plus l'impression d'être le brouillon de quelque chose qui aurait pu être bien, plutôt qu'un film abouti.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
4 apprécient

sAde_ a ajouté ce film à 2 listes Dunkerque

Autres actions de sAde_ Dunkerque