Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Une perle rare dans le registre du nanar, qui vaut assurément le coup d'œil !

Avis sur Eaux Sauvages

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Eaux sauvages (1979) n'a pas tardé à gagner ses lettres de noblesse, devenant ainsi l'un des plus célèbres nanars. Mais que lui vaut tant de reconnaissance ? Du haut de ses 90 minutes, si vous prenez le risque de le visionner, il est nécessaire que vous sachiez certaines choses à son sujet, sous peine de ne pas vouloir prendre la peine de le voir en entier au bout des quinze premières minutes. Sachez tout d'abord qu'il est impératif de le voir en VF car l'originalité même de ce film repose essentiellement au sein de son doublage (complètement foireux et sous valium, à croire qu'il a été confier à des doubleurs inexpérimentés). Ensuite, concernant le scénario, ne cherchez pas, il n'y en a pas, on a l'impression que les dialogues ont été écrits à la truelle par un scénariste sous ecstasy (où les protagonistes viennent raconter leur vie, parlant de tout et de rien, partant dans des délires philosophiques sur la fin du monde ou sur une explication du Karma version hippie). Le film narre l'histoire d'un groupe de touristes parti faire du rafting dans le Grand Canyon. Il faut attendre pas moins de 40 minutes pour qu'il se passe réellement quelque chose (à savoir, un meurtre). Car bien avant cela, on ne comprend pas réellement pourquoi un tel titre à pu être retenu pour ce film où il ne se passe rien, la mise en scène frôlant l'encéphalogramme plat, ajoutez à cela une B.O dépressive qui ressemble à une complainte mi-forestière, mi-country (qui se limite à un seul et même morceau répété tout au long du film, de quoi devenir fou !). Concernant les protagonistes, on a droit à toute une palette de personnages stéréotypés, avec des guides (qui n'en ont pas l'air), un couple d'Allemands et un riche fils d'émir (on se demande bien ce qu'il vient faire là celui-là !), c'est d'ailleurs grâce au doublage que l'on parvient à faire la distinction entre tous les protagonistes, les doubleurs ayant pris soin d'insister lourdement sur les accents pourris (il faut bien le reconnaître, entre les Allemands et l'Arabe, on obtient un résultat des plus catastrophique). Sans parler des copiés/collés des scènes de dialogues lors des scènes de rafting (mettez bout à bout toutes les séquences de rafting, vous constaterez qu'il s'agit à chaque fois des même dialogues et des mêmes intonations de voix et d'éclats de rires). A signaler aussi les quelques séquences tournées façon "nuit américaine" qui viennent encore plus décrédibiliser le film.
Une perle rare dans le registre du nanar, qui vaut assurément le coup d'œil (et surtout, ouvrez bien grands vos oreilles !).

http://qr.net/ivn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 765 fois
6 apprécient

RENGER a ajouté ce film à 1 liste Eaux Sauvages

Autres actions de RENGER Eaux Sauvages