Ode à Cyrano

Avis sur Edmond

Avatar MarieFourmi
Critique publiée par le

« Mais… chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l’œil qui regarde bien, la voix qui vibre, Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, – ou faire un vers !
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
À tel voyage, auquel on pense, dans la lune ! »

A l’image de ce qu’est le film Edmond, la critique qui va suivre ne sera pas un avis objectif et raisonné du film mais une déclaration d’amour à ce chef d’œuvre de la littérature qu’est Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Tout le film d’Alexis Michalik n’est rien de moins qu’une ode à Cyrano, à son processus d’écriture, à cet homme qui lui a donné vie. Pour qui aime, adore cette pièce, tout est parfait dans ce film.

On entre dans la salle de cinéma suspicieux, en attente, un peu anxieux. Mais que va donc nous dire cette histoire que l’on connait déjà (ou que l’on croit connaître) ? Encore un énième récit sur la création d’un monument de la littérature ? Encore une biographie romancée ? Un pincement au cœur et les lumières s’éteignent. Et deux heures passent.

On ressort de la salle bouleversé. Bouleversé de voir que d’autres personnes ont compris ce qu’était cette pièce. Bouleversé de voir que l’on n’est pas seul à aimer, d’un amour sans limites, cette œuvre. Emu d’avoir vu l’histoire se construire sous nos yeux. Et surtout, d’avoir ressenti encore et encore l’effet de l’écriture de Rostand et la force de ses personnages.

Essayons de revenir à une critique plus classique… Les acteurs se sont tous approprié leurs personnages. On reconnaît dans chacun des personnages réels, les traits de ceux qu’ils incarneront dans Cyrano. Oui, certains sont un peu clichés tandis que d’autres en font trop. Mais tout est tellement maitrisé, parfait. Chaque acteur évolue dans sa propre sphère loin des autres tout en tissant des liens. J’ai particulièrement aimé le personnage d’Honoré, le tenancier de la brasserie.

J’ai pu lire dans certains avis que la présence quasiment in-extenso l’acte final de Cyrano de Bergerac était de trop. Mais cela montre juste la portée qu’a eu la pièce, ce qu’elle a provoqué chez tout le monde (la réaction de Sarah Bernhard !).

Cyrano a toujours été une pièce particulière pour moi. En grande romantique que je suis, elle a toujours nourrie mes fantasmes et mon imaginaire. En tant qu’historienne, elle a éveillée et servie ma passion pour l’histoire moderne. La version de la pièce avec Depardieu m’a touchée (et je continue à considérer que c’est le plus grand rôle de sa carrière). J’ai même failli incarner ce personnage mythique.

Je ne pourrais jamais dire du mal de n’importe quelle œuvre traitant de ce chef d’œuvre, de la littérature. Je suis amoureuse de ce personnage, de ce qu’il incarne et de ce qu’il représente. Et ça, le réalisateur d’Edmond l’a parfaitement compris. Il a compris comment toucher en plein cœur chaque spectateur. Et c’est ce qui fait d’Edmond un grand film au même titre que Cyrano est une grande pièce.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 61 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

MarieFourmi a ajouté ce film à 2 listes Edmond

  • Films
    Affiche Spider-Man : New Generation

    Films vus en 2019

    Tous les films que j'ai pu voir en 2019. Cinéma, DVD, télévision... au gré de mes découvertes et de mes envies. Mon barème : 1...

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2019

    Les meilleurs films de 2019

    Avec : Edmond, Green Book : Sur les routes du sud, Le Chant du loup, Yesterday,

Autres actions de MarieFourmi Edmond