Don't you want to go where the rainbow ends?

Avis sur Enter the Void

Avatar Ector Lavoisier
Critique publiée par le

Enter The Void est un film hypnotique. Soit l'hypnose passe, soit elle ne fonctionnera pas et vous n'allez pas aimer le film. Dans Enter The Void vous êtes Oscar, oui, vous êtes Oscar, vous suivrez tout le film à travers ses yeux. Bref, vous êtes un toxico qui vit à Tokyo avec sa sœur, Linda. Un soir que vous deviez faire une livraison, vous êtes tué. Ça y est, le trip peut commencer. Votre âme sort maintenant de votre corps, vous vagabondez parmi les vivants, eux ne vous voient pas. Vous ne pouvez plus agir et interférer sur le monde, vous êtes alors un pâle spectateur.
Comme quoi c'est pas compliqué de faire un film profond, intéressant et original avec un scénario très simple !

Dans ce trip très psychédélique riche en couleurs, vous découvrirez la vie sous un autre angle. Allant de plans donnant une vue générale de Tokyo, aux trajets dans les égouts en passant par un siphon de toilette, je vous conseille d'être bien accroché sur votre canapé, ça va secouer sévère. Vous allez découvrir que malgré votre absence la vie continue, vous verrez le deuil que font vos amis, vous vous remémorerez les moments de votre existence déchue en regardant votre propre incinération. C'est pour cela que c'est intéressant, en traitant de sujet comme la mort, c'est une réelle réflexion sur la vie que l'on a perdue. Les souvenirs qui nous envahissent, d'une vie que l'on ne connaîtra plus. La façon de filmer de Noé, nous rapproche et nous éloigne à la fois de la réalité, tout d'abord, le choix du visionnage à la première personne, vous ancrera de façon évidente dans l'histoire, et cette distorsion d'image et le contraste entre les couleurs sombres qui sont noyés par les spots lumineux aux couleurs saturées vous éloignent de la réalité. Ce film est un trip, il se vit, la narration vous chamboulera peut-être ou vous plaira, en tout cas vous n'en sortirez pas indemne.

Pour moi, Gaspar Noé signe bel et bien son meilleur film. Traitant toujours des sujets sensibles comme l'inceste dans Seul contre Tous, ou le viol dans Irréversible, Noé s'attaque maintenant à des thèmes comme la mort, ou la drogue. Il confirme, sa parfaite maîtrise, avec ses mouvements et plans de caméras parfaits. La profondeur du film dépendra de vos sentiments et de votre interprétation. Je ne préfère pas trop vous livrer la mienne, cela pourrait entacher sur la votre. Je vous souhaite un bon voyage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3462 fois
45 apprécient · 1 n'apprécie pas

Ector Lavoisier a ajouté ce film à 1 liste Enter the Void

Autres actions de Ector Lavoisier Enter the Void