Advertisement
Bande-annonce
Affiche Épouses et Concubines

Épouses et Concubines

(1991)

Da hong deng long gao gao gua

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 5
  2. 1
  3. 6
  4. 16
  5. 60
  6. 173
  7. 513
  8. 794
  9. 388
  10. 138
  • 2.1K
  • 287
  • 1.9K

Songlian, jeune fille de dix-neuf ans, accepte de devenir la quatrième épouse de maître Chen Zuoqian. A travers son initiation aux rites du clan et sur quatre saisons, le film met en scène les intrigues que les femmes se livrent entre elles pour attirer l'attention du maître et assurer leur...

Casting : acteurs principauxÉpouses et Concubines

Casting complet du film Épouses et Concubines
Match des critiques
les meilleurs avis
Épouses et Concubines
VS
Critique de Épouses et Concubines par MrsChanita

L'histoire d'une jeune femme brisée par le système du concubinage dans la Chine du début du 20ème Siècle ne pouvait que titiller mon féminisme chronique exacerbé. Et effectivement, "Epouses et concubines" dépeint de manière édifiante la condition des femmes prisonnières de la cruauté de ces traditions chinoises ancestrales (en vigueur jusque fin des années 40) qui voulaient que leur seigneur et époux ait droit de vie ou de mort sur ses femmes et ses gens. Condamnées à la résignation et...

34 1
Critique de Épouses et Concubines par Broyax

Un aspect déroutant et sans doute assez méconnu de l'histoire de la Chine : la polygamie ! nous y suivons l'arrivée dans le petit "'harem" de la quatrième épouse (sic) qui va devoir défendre son territoire face aux autres épouses plus ou moins sournoises et manipulatrices et prêtes à tout pour s'assurer des grâces de leur maître unique, c'est-à-dire le mari. La coutume veut que l'on allume des lanternes dans les quartiers de celle qui sera visitée et qui recevra toutes les faveurs... Lire l'avis à propos de Épouses et Concubines

PostsÉpouses et Concubines

Critiques : avis d'internautes (34)
Épouses et Concubines
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
À la lumière du pouvoir

"Le pouvoir n'est pas un moyen, il est une fin". Cette réflexion, portée en son temps par Orwell dans 1984, trouve son prolongement cinématographique chez Zhang Yimou qui filme un pouvoir d'autant plus pernicieux qu'il donne à ses assujettis l'illusion de le posséder. Œuvre phare de son auteur, Épouses et concubines est la preuve que le cinéma peut être un... Lire la critique de Épouses et Concubines

43 13
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Symmetry of splendour

Visage aux traits décidés, pas assurés vers un destin incertain. Enfermée dans une demeure où l’horizon est invisible, où la vie est un perpétuel recommencement, sur quatre saisons. Esclaves des lanternes flamboyantes et des clochettes cliquetantes. La nouvelle reine aura son heure de gloire, quelques instants de la vie d’une femme… visage rougeoyant, en larmes. Malvenue au cœur de la... Lire la critique de Épouses et Concubines

31 6
Avatar Lilange
8
Lilange ·
La loi du désir

Il y a tout dans le premier plan serré sur le visage de Songlian (superbe Gong Li): les larmes et la détermination. Mais surtout: la fragilité et la force. Tout ce qui va ensuite faire d'elle la concubine choyée, perdue puis malheureuse qui va peu à peu sombrer dans la folie. Les plans de ce film sont magnifiques. Il se portent sur l'essence même du lieu: ce palais élégant et fantomatique... Lire la critique de Épouses et Concubines

21 5
Avatar eloch
10
eloch ·
Critique de Épouses et Concubines par Ygor Parizel

Zhang Yimou réalise avec ce film, un troisième classique après Le Sorgho rouge et Ju Dou, des oeuvres sur l'aliénation de la femme. L'histoire de cette jeune femme devenant la quatrième épouse d'un riche propriétaire est faite de manipulations, de luttes d'influence et de cruauté. On découvre également ce que pouvait être la vie dans ce type de milieu dans les années 20 en Chine, le quotidien... Lire l'avis à propos de Épouses et Concubines

1
Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·
Découverte
Couloirs et Couleurs

Epouses et Concubines (1991) est le film qui donna une envergure internationale au réalisateur Zhang Yimou - celui-là même qui a orchestré les cérémonies d'ouverture et de clôture des J.O. de Pékin. Il y met en scène Gong Li, sa femme (à l'époque) et actrice fétiche, dans le rôle de Songlian, la quatrième épouse du richissime Chen, dans les années 20. Songlian a 19 ans quand elle prend son... Lire l'avis à propos de Épouses et Concubines

12 6
Avatar Missdynamite
9
Missdynamite ·
Toutes les critiques du film Épouses et Concubines (34)
Bande-annonce
Épouses et Concubines
Vous pourriez également aimer...