Affiche Et vogue le navire...

Et vogue le navire...

(1984)

E la nave va

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 0
  3. 1
  4. 9
  5. 20
  6. 54
  7. 124
  8. 107
  9. 52
  10. 34
  • 402
  • 44
  • 299

En 1914, le port de Naples est le théâtre d'événements peu banals. La haute société européenne, artistes et politiciens de renom, s'apprête, au cours d'une croisière, a disperser les cendres de leur diva adulée. Les premières manifestations de la guerre vont frapper de plein fouet les insouciants...

Casting : acteurs principauxEt vogue le navire...

Casting complet du film Et vogue le navire...
Diffusion TV
Et vogue le navire...
  • lundi 25 septembre sur OCS Géants à 05:39
Tous les films diffusés à la TV
PostsEt vogue le navire...
Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (11)
Et vogue le navire...
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mergitur (nec fluctuat)

Le dernier Fellini, souvent sous-estimé, et pourtant parfaitement fidèle à lui-même, à ses rêves, à son pessimisme rempli d’espoir, et à son esthétique. Sur ce navire, sur cette galère-là, tout le monde décade – la terre (ou la mer) tremble sous leurs pieds et ils dansent. Le film est très largement consacré à la musique, à l’opéra italien, Verdi, Rossini … jusqu’à ce que l’arrivée...

18 3
Avatar pphf
7
·
Critique de Et vogue le navire... par Maqroll

Un des derniers films de Fellini, réalisé après la mort de Nino Rota… Est-ce dans une tentative de compenser cette perte immense qu’il choisit alors l’univers de la musique (classique puis traditionnelle après l’arrivées des Serbes sur le bateau) ? Quoi qu’il en soit, Fellini donne là une œuvre immense, en cherchant une fois de plus à se rapprocher du concept de cinéma total. Le cinéma est... Lire l'avis à propos de Et vogue le navire...

4
Avatar Maqroll
9
Maqroll ·
Découverte
Naufrage de la Domination Européenne

Alors au crépuscule de sa carrière, il ne tournera plus que trois films par la suite, Federico Fellini propose Et vogue le navire... en 1984 où il évoque une croisière organisée pour les funérailles d'une cantatrice célèbre. C'est en 1914 que le cinéaste italien nous immerge, nous emmenant sur un navire où il va mettre en scène quelques affrontements, que ce soit musicales ou... Lire la critique de Et vogue le navire...

12 2
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·
Les petits rats quittent le navire

En 1983, Fellini, avouons-le a perdu le plus gros de sa saveur. Son dernier opus, l'abominable Cité des femmes, n'est pas un encouragement à la complaisance, et on va dire que la vulgarité Fellinienne s'accommode mal de la vulgarité 80's, ça frise un peu l'écoeurement... Ici, nous avons le droit à une croisière funéraire en 1914. Pour respecter les dernières volontés de la plus grande diva de... Lire la critique de Et vogue le navire...

11 38
Avatar Torpenn
6
Torpenn ·
Immense messe solennelle.

1984. Certains disent que Fellini n'est plus le cinéaste grandiose et terrassant qu'il était auparavant. Si le film parait moins forain et grandiloquent que ses œuvres précédentes, il n'en reste pas moins une superbe symphonie, opéra de vie et de mort, ode à un humanisme immortel et invincible. Point de caricature grotesque et manichéenne de la bourgeoisie, les personnages sont plus beaux et... Lire la critique de Et vogue le navire...

15 16
Avatar MrOrange
10
MrOrange ·
Toutes les critiques du film Et vogue le navire... (11)
Vous pourriez également aimer...