Affiche État de siège

Critiques de État de siège

Film de (1972)

  • 1
  • 2

Le double jeu de la démocratie

Alors qu'il arrive à Montevideo en Uruguay, un conseille américain d'une junte sud-américaine est enlevé par les Tupamaros, des rebelles d'extrême-gauche. Au fil d'un interrogatoire, on va peu à peu découvrir qui il est vraiment et pourquoi il est là. Après les brillants Z et l'Aveu, Costa-Gavras conclut sa trilogie consacrée à des dictatures avec... Lire la critique de État de siège

25 4
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Last faction heroes

Dernier volet de sa trilogie sur la dictateur après Z et L’Aveu, Etat de Siège permet aussi un panel éclectique des coupables. Situé en Amérique Latin, le récit s’attache à dénoncer l’ingérence des Etats Unis dans les affaires nationales, ivres de leur préservation d’un « monde libre » contre la menace communiste.... Lire la critique de État de siège

17 2
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Pris en otage.

Troisième et dernier volet de sa trilogie politique (encore et toujours avec Yves Montand), Costa-Gavras montre avec ce film l'enlèvement puis la séquestration d'un conseiller américain par des rebelles d'extrême-gauche en Uruguay. Celui-ci est accusé de fomenter une révolte contre ce pays, car il cacherait une double identité. Tout le film va être de découvrir ce film, dont le récit est un... Lire l'avis à propos de État de siège

6
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Etat de siège (1973)

Il s'agit d'un film politique dont l'intrigue est inspirée de l'enlèvement d'un agent américain en Uruguay en 1970. Ce film est un puissant réquisitoire contre les méthodes employées par les dictatures d'Amérique centrale aidées par les Etats Unis. On sait très vite comment le film va se terminer puisque'il commence par la mort d'un américain : Santore. Le film est constitué de flashbacks qui... Lire l'avis à propos de État de siège

5 2
Avatar greenwich
9
greenwich ·

Critique de État de siège par Eric31

État de siège est un thriller politique Italo-français et Allemand réalisé par Costa-Gavras, coécrit par Franco Solinas sur une musique composée par Mikis Theodorakis... qui met en scéne a Montevideo en Uruguay, l’enlèvement de trois hommes dont un Américain, Philip Michael Santore (joué par un très sobre Yves Montand) un père de famille (en apparence honnête) qui travaille officiellement... Lire l'avis à propos de État de siège

3
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Si seulement mes profs avaient ressemblé à Costa-Gavras

Dans un pays d'Amérique latine, un commando de gauche enlève l'ambassadeur du Brésil et un [expatrié américain qu’ils soupçonne de turbiner pour la CIA. On assiste à la présentation des forces en présence, le gouvernement à la solde des Etats-unis, les escadrons de la mort, le groupe clandestin de gauche, les journalistes, les étudiants… et à la façon dont les US infiltre le pays et y forme... Lire la critique de État de siège

Avatar T3mptr3ss
7
T3mptr3ss ·

Critique de État de siège par Ygor Parizel

Costa-Gavras en 1972 a déjà un fameux palmarès en matière de cinéma politique. Il s'est attaqué à toutes les formes de régimes dictatoriaux, avec État de siège il s'intéresse à une affaire d'état uruguayenne de la fin des années 60 avec l'enlèvement de plusieurs haut-fonctionnaires responsables de la préservation de l'état policier. Costa-Gavras filme avec une tension cette histoire,... Lire la critique de État de siège

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Film choc

Costa-Gavras dénonce avec "Etat de siège" le système dictatorial en Amérique du Sud, où les Etats-Unis soutiennent sans scrupule et uniquement par intérêt des gouvernements du même bord politique pratiquant la répression, les meurtres, et la torture. C'est donc au travers d'un émissaire états-unien kidnappé (incarné par l'excellent Yves Montand) et de plusieurs flash-backs que le réalisateur... Lire l'avis à propos de État de siège

Avatar Redzing
8
Redzing ·

Critique de État de siège par Leo Sicot

Etat de siège raconte l'enlèvement de Philippe Michael Santore fonctionnaire d'une agence américaine (AID) au service du gouvernement Uruguayen, par le mouvement révolutionnaire d'extrême gauche, Tuparamos. Les Tuparamos enlève Santore et plusieurs autres figures politiques et économiques, afin de mettre pression sur le gouvernement et le président qu'ils jugent fasciste et au service des... Lire l'avis à propos de État de siège

Avatar Leo Sicot
7
Leo Sicot ·

Critique de État de siège par Tinou

Pour son dernier film de la trilogie sur la dictature, Costa-Gavras s’intéresse aux ingérences des États-Unis dans la politique et les coups d’État des pays sud-américains. Les enjeux sont forts et complexes mais il en oublie ses personnages. Lire l'avis à propos de État de siège

1
Avatar Tinou
6
Tinou ·
  • 1
  • 2