Avis sur

Eternal Sunshine of the Spotless Mind par Apostrophe

Avatar Apostrophe
Critique publiée par le

J'aime les films à concepts, c'est indéniable, de "Smoking no smoking" à "cours Lola cours" voir même le méli mélo "A la folie pas du tout". Dans celui ci, l'idée est d'effacer la mémoire comme une vulgaire vidéo cassette (Tiens, "Be kind, rewind" du même Gondry, étonnant non ?) on efface ce qu'il y a de plus récent et on remonte dans le temps, aux prémices de l'histoire et on retrouve les raisons qui ont poussé ces deux être à s'aimer.

Quelle est cette incroyable faculté qu'on les individus à attacher plus d'importance aux mauvais moments qu'aux bons ? Pourquoi mettre dans le même sac poubelle ces deux opposés quand ça part à la poubelle, surtout qu'au final, on arrive plus facilement à oublier les bons moments, les mauvais, eux s'attachent si forts.

Comme le disait Lao Tseu : Graves tes peines dans le sable et tes joies dans la pierre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 491 fois
4 apprécient

Apostrophe a ajouté ce film à 1 liste Eternal Sunshine of the Spotless Mind

  • Films
    Illustration Film guimauve sympa

    Film guimauve sympa

    Avec : Imagine Me and You, When Night is Falling, Better Than Chocolate, Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Autres actions de Apostrophe Eternal Sunshine of the Spotless Mind