Advertisement
Affiche Fast & Furious 8

Critiques de Fast & Furious 8

Film de (2017)

F&F, une étude intégrale, 8/8 : Oncle Toretto, raconte-moi une histoire

[Avec plus de 5 milliards de recettes, F&F figure dans le top 10 des sagas les plus rentables de l’histoire du cinéma. L’occasion de pleurer sur le septième art, de se questionner sur ce qui fait son succès, ce qu’il dit du monde qui la plébiscite et de son évolution au fil des exigences fluctuantes du box-office. Lire la critique de Fast & Furious 8

24 3
Avatar Sergent Pepper
3
Sergent Pepper ·

Un pied sur le frein

Difficile de passer après James Wan et son Fast & Furious 7 qui tutoyait les sommets. Du ridicule, pour certains, ce que je peux comprendre s'ils recherchaient de l'action sérieuse. De l'entertainment trépané mais totalement over the top pour ceux, comme le masqué, qui sont littéralement restés sur le cul en se délectant de scènes toutes plus bourrines... Lire la critique de Fast & Furious 8

38 6
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Baboulinet's family

Alors que la saga a perdu un de ses acteurs principaux il y a un peu plus de 3 ans, elle entame malgré tout ici son 8ème opus qui sans renier son passé, tourne quand même une page majeure de son histoire. Paul Walker a contribué à être l'âme de la franchise, et malgré un épisode 7 en forme de point final, la décision à été prise de partir sur une nouvelle trilogie. On a dû mal de voir autre... Lire la critique de Fast & Furious 8

15 2
Avatar Flaw 70
5
Flaw 70 ·

Fisté Furieusement : Torettort de t'en priver...

Family v Furiosa Soyons clair, je ne voulais pas aller le voir ce film ! Dans ma tête c'était déjà fait, je ne ferai pas parti de ceux qui accouraient voir le film et c'était très bien comme ça ! Il a fallu que mon pote insiste et me prenne la tête une heure pour que je daigne le voir. J'avais l'argument imparable : "J'ai pas vu les 3,4,5,6 et 7 c'est n'importe... Lire la critique de Fast & Furious 8

24 8
Avatar Sυℓℓყ
4
Sυℓℓყ ·

Diesel Gate

Ca fait maintenant plusieurs années que la saga "Rapides et furieux" a trouvé sa vitesse de croisière avec une recette rodée et toujours aussi efficace. On commence par une séquence d'intro pied au plancher et jupes au ras des fesses avant d'embrayer sur l'élèment perturbateur qui réunira l'équipe. Certaines scènes comme le choix des voitures ou le happy end en famille sont parmi les... Lire la critique de Fast & Furious 8

16 4
Avatar archibal
7
archibal ·

Critique de Fast & Furious 8 par bossnigger

Slow et foirous ouais. Dès le début c'est méga keuss avec leur course à Cuba et Vin Diesel ce gros fdp qui gagne alors que y a sa voiture en train de cramer à cause de flammes en 3D et y a des vagues en 3D et tout est dégueulasse. En même temps, il faut se rappeler que c'est F. Gary Gray à la réal et que vous l'avez intronisé nouveau Scorsese quand il a sorti cette méga purge... Lire la critique de Fast & Furious 8

42 6
Avatar bossnigger
2
bossnigger ·

Vivre et laisser con...duire

Ah fait chier... bon c'pas comme si c'était une attente particulière, j'en attends pas grand chose de cette saga hormis le fait qu'elle s'arrête. Après un septième opus au plus mal je me suis dit que soit ça continuerai ainsi soit je devais débrancher mon cerveau et essayer de prendre ça au millième degrés comme ça devrait être depuis le début. Alors pendant le premier quart d'heure ça passe,... Lire la critique de Fast & Furious 8

16 7
Avatar мс³
4
мс³ ·

Létal Gear Solid

On ne peut pas vraiment dire que la saga Fast & Furious me laisse un souvenir impérissable et que chacun des épisodes m'ait fait vrombir mes balloches modèle V8 avec la même ardeur qu'un Mad Max ou un Die Hard jusqu'à exploser le compteur et en foutre partout sur les chaussettes. Non, non on ne peut pas dire cela. Ce serait mentir alors non. Et pourtant, mise à part le septième opus que... Lire la critique de Fast & Furious 8

19 5
Avatar Fosca
4
Fosca ·

On touche pas à la famille, z'avez pas encore compris après 7 films ?

Depuis que j'ai découvert la saga il y a quelques années je prends toujours un plaisir non dissimulé devant la quasi totalité des films (2 fast 2 furious et Tokyo Drift excepté). C'est le genre de saga bourrée de défauts mais dont on fait abstraction car elle propose un spectacle impressionnant et n'a jamais aspirée à être autre chose. N'atteignant... Lire la critique de Fast & Furious 8

13 2
Avatar Jonathan_H
6
Jonathan_H ·

Fast and redondant

Comme d'habitude avec la franchise, on laisse le cerveau à la maison avant d'aller au ciné. On profite des cascades, des bastons à base de mecs de 130 kilos de muscles et des voitures capables de voler/rouler avec le moteur en feu/prendre des virages à 150 km/h dans le plus grand des calmes. Déjà déçu par le précédent volet, ce n'est pas ce Fast 8 qui va me réconcilier avec Vin Diesel et sa... Lire la critique de Fast & Furious 8

6
Avatar Bastien_F
4
Bastien_F ·