Affiche Garou-garou, le passe-muraille

Garou-garou, le passe-muraille

(1951)

Garou-garou, le passe-muraille

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 2
  2. 3
  3. 7
  4. 32
  5. 117
  6. 324
  7. 253
  8. 58
  9. 22
  10. 9
  • 827
  • 28
  • 221

Léon Dutilleul, petit fonctionnaire de bureau encadré par une hiérarchie moraliste et dirigiste, se découvre soudain un jour la capacité de passer à travers les murs. Immédiatement il en avertit son ami le piètre artiste-peintre Gen-Paul. Celui-ci lui donne des idées pour en profiter, par exemple...

Casting : acteurs principauxGarou-garou, le passe-muraille
Casting complet du film Garou-garou, le passe-muraille
Match des critiques
les meilleurs avis
Garou-garou, le passe-muraille
VS
Il vole aux riches, pour donner... Aux riches

Etait-ce pour Bourvil (impeccable d'ailleurs, dans un rôle qui semble avoir été écrit pour lui -d'où la question-), ou bien le réalisateur voulait-il d'emblée faire une "parodie" de la nouvelle dramatique de Marcel Aymé ? On pourra en tous cas préférer la version originale du scénario, moins capillotractée (l'idée de base l'est déjà suffisamment), notamment dans sa conclusion. PS : autre temps, autres moeurs : j'imagine que dans le film de 2016 (dont je n'ai pas gardé un...

Avatar Eric Steiner
5
Eric Steiner
Marcel Aymé à contresens

C'est qui s'appelle rater une adaptation: d'un réjouissant conte libertaire de Marcel Aymé, les scénaristes ont fait une comédie gentillette au développement inutilement compliqué pour éviter de faire de Bourvil, déjà abonné aux rôles de naïf au grand cœur, le super-héros qui se venge de sa condition de fonctionnaire humilié et exploité en ridiculisant la police et la justice. Ici, Dutilleul devient hors-la-loi malgré lui pour sauver une jeune voleuse dont il est tombé amoureux. C'est... Lire la critique de Garou-garou, le passe-muraille

Critiques : avis d'internautes (11)
Garou-garou, le passe-muraille
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Trahison regardable

Ou comment vider de sa substance l'une des nouvelles les plus originales de la littéraire française. Ici Dutilleul devient redresseur de tort, vole l'argent mais le rend et ses amours restent platoniques. On y a ajouté des personnages secondaires peu intéressants (pauvre Raymond Souplex) et la fin, qui n'est pas celle de la nouvelle, est mauvaise. Alors que reste-t-il de cette trahison ?... Lire l'avis à propos de Garou-garou, le passe-muraille

1
Avatar estonius
6
estonius ·
Découverte
Critique de Garou-garou, le passe-muraille par Alligator

déc 2011: C'est le deuxième film de Jean Boyer que je vois à la suite après "C'est pas moi c'est l'autre". Pur hasard! Juré! Je me demande bien comment on pourrait avoir l'idée de se faire une série de films de Jean Boyer. Voilà un réalisateur au style totalement impersonnel, si tant est qu'il ait réellement un style. Le vocable me parait bien trop large pour ce cinéaste. Cela a un avantage... Lire la critique de Garou-garou, le passe-muraille

6 3
Avatar Alligator
7
Alligator ·
Le pouvoir de la platitude..

Prenez notre cher Bourvil avec son jeu d'éternel maladroit et ajoutez lui le pouvoir de traverser les murs. En premier temps, ce dernier s'amusera de ce pouvoir pour se divertir , mais ayant vite fait le tour, son personnage utilisera ce "don" surnaturel pour se faire passer pour un voleur et impressionner une belle voleuse. Peu importe que l'histoire soit simpliste et tirée par les cheveux,... Lire la critique de Garou-garou, le passe-muraille

Avatar Grandnico
6
Grandnico ·
Critique de Garou-garou, le passe-muraille par caiuspupus

Garou-Garou, le passe-muraille, c'est l'histoire d'un simple fonctionnaire découvre un beau jour le pouvoir de passer les murs. Etant simple et gentil, il ne songe pas à tout ce que pourrait lui apporter ce super pouvoir, et préfère s'amuser, cabotiner. Jusqu'au jour où il va devenir Garou-Garou, le célèbre cambrioleur, pour plaire aux yeux d'une femme. Une histoire simple et légère, qui a de... Lire l'avis à propos de Garou-garou, le passe-muraille

Avatar caiuspupus
7
caiuspupus ·
Critique de Garou-garou, le passe-muraille par Ygor Parizel

Cette petite comédie fantastique est assez marrante à découvrir. Bourvil y tient l'affiche, son personnage de gentil benêt est déjà en place, il y a quelques gags rigolos. Bon ce film est surtout réservé au inconditionnel du comédien. Lire la critique de Garou-garou, le passe-muraille

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film Garou-garou, le passe-muraille (11)