Génération Poubelle

Avis sur Génération rebelle

Avatar weirdo
Critique publiée par le

J'avoue. J'avoue mettre arrêté a la cinquantième minute car je trouvais le film long, chiant, et répétitif. Et pourtant je ne partais vraiment avec aucun a priori sur ce film, étant un "amateur" (le terme est un peu fort) de teen movie j'ai même cru que ce film allait me plaire. Mais dès le début du film je me suis posé cette question: que veut faire ce film?

La réponse était simple: dresser un portrait de la jeunesse américaine des années 70, de cette "génération rebelle". Dans l'idée, je n'ai rien contre, si le portrait est travaillé, profond,touchant ou je ne sais quel autre adjectif mélioratif. Mais ici rien de tout cela, les personnages sont tous extrêmement agaçant, entre les drogués, les obsédés, les sadiques, les pouffes, aucun n'arrive a attirer ma sympathie ou mon empathie. De plus ils sont interchangeables, ont très peu traits de caractères ne sont vraiment pas développés. Et pour un film qui se concentre vraiment sur ses personnages c'est plutôt gênant. Après peut être que la jeunesse des années 70 était aussi vide. Le personnage que j'ai trouvé le plus attachant était le père du gamin voulant organiser une soirée chez lui , présenté pourtant comme un personnage antipathique. C'est dire. Je ne suis peut être pas assez "rebelle" pour ce film.

En réalité j'attendais qu'ils évoluent, qu'ils révèlent un autre aspect de leurs personnalités comme dans breakfast club, ou dans la folle journée de Ferris Bueller, mais je voyais clairement que le film n'allait pas dans ce sens et se contentait bêtement de nous montrer des ados faire des trucs d'ados. Après peut être qu'il y a un twist magistral a la fin, qui me fasse totalement changer ma vision des personnages (de toute façon pour un avoir un twist faudrait une histoire) , mais ça m'étonnerait. Avec les ados qui fument,roulent, boivent, qui chassent du jeunot, j'avais vraiment l'impression de voir les mêmes scènes se répétant, en boucle et en boucle. En réalité, seul la bo, évidemment rock (Alice Cooper, Black Sabbath) réussissait a me maintenir éveillé, devant ce vide.

Pendant un temps j'ai pensé que ce film était en réalité une satire de cette jeunesse, et de son attitude , de sa démesure, ses bizutages Mais finalement, le film se montre complaisant avec ce genre de comportements, les rares adolescents n'y prenant pas part étant les plus ridicules ; et les acteurs étant finalement présenté comme des gens sympas (bien que le film n'ai pas réellement de personnages bon ou mauvais, c'est l'une des rares qualités du film) , voir "braves" selon un personnage du film. Personnellement, j'ai trouvé ça assez gênant. Après je n'ai peut être juste pas compris en quoi c'était si "cool", ou peut être que la satire était trop fine pour moi. Ou alors je ne suis peut être qu'un vieux con.

En bref je me suis fait chier.
Voila.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 238 fois
2 apprécient

Autres actions de weirdo Génération rebelle