Advertisement
Bande-annonce
Affiche Gentleman Jim

Gentleman Jim

(1942)
12345678910
Quand ?
8.3
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 7
  5. 15
  6. 31
  7. 118
  8. 259
  9. 156
  10. 82
  • 669
  • 165
  • 1.3K

À San Francisco, James J. Corbett n'est qu'un modeste employé de banque passionné par la boxe et désireux de s'élever au-dessus de sa condition. Cet arrivisme agace les membres du Club Olympique ainsi que la jolie Victoria Ware, dont la tentative de faire corriger l'ambitieux Jim lance au...

Casting : acteurs principauxGentleman Jim

Casting complet du film Gentleman Jim

PostsGentleman Jim

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (31)
Gentleman Jim
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La Ballade de Jim

Je viens de me découvrir un nouveau héros, celui qu'on admire naturellement et qui donne l'impression de pouvoir soulever des montagnes avec une aisance déconcertante. Celui qui vous embarque avec lui dans ses aventures sans que jamais vous ne puissiez douter de son dénouement, celui qui avec un sourire parvient à transformer du mépris en déférence, celui qui en quelques mots parvient à...

63 20
Avatar Gwimdor
10
·
Le pavé sans amarres

Gentleman Jim, ou l’irruption à l’écran d’une torpille dont on va suivre la trajectoire avec jubilation et vertige. Errol Flynn a du charme, il le sait, et nous le fait savoir : son personnage est d’un culot phénoménal, et arpente l’échelle sociale comme d’autres courent dans les escalators pour aller plus vite. C’est d’autant plus grisant qu’il balade avec lui un charme indéniable mêlé à une... Lire la critique de Gentleman Jim

53 12
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·
Gentleman Jim (1942)

Il s'agit d'un film en noir et blanc. Le scénario s'inspire d'une histoire vraie : celle du boxeur JJ Corbett. L'histoire se déroule à la fin du 19ème siècle à San Francisco notamment. Elle illustre parfaitement le mythe de la réussite à l'américaine : Corbett est fils d'immigrés et est un simple employé de banque. Mais il est surtout très ambitieux : il veut réussir. Il réussit à... Lire la critique de Gentleman Jim

4
Avatar greenwich
8
greenwich ·
Découverte
Jim, tout nique

Recommandé il y a une éternité par l'ami Gwimdor (je vous invite à lire sa critique passionnée et passionnante) et plus récemment par Black_Key grâce à Lire la critique de Gentleman Jim

51 23
Avatar Gothic
8
Gothic ·
Et roule flying Jim.

Deuxième Raoul Walsh avec Errol Flynn après La charge fantastique, et boum, quasiment la même. On croirait presque que le grand blondinet te somme de le suivre et que tout le monde s'exécute sans la moindre hésitation. Même d'un bagarreur prétentieux, rustre et magouilleur qui fait son malin, tout ça parce qu'il a trouvé comment voler comme le papillon et piquer comme la guêpe, Errol Flynn... Lire la critique de Gentleman Jim

42 6
Avatar drélium
8
drélium ·
Toutes les critiques du film Gentleman Jim (31)
Bande-annonce
Gentleman Jim
Vous pourriez également aimer...