Il y avait matière à mieux, à tous niveaux

Avis sur Get Out

Avatar Vonsid
Critique publiée par le

Amateur depuis des décennies de cinéma d'horreur, je suis passablement frustré à chaque fois qu'on nous ressort les mêmes thèmes et les mêmes rengaines, ce qui arrive fort souvent dans ce genre. Inutile de dire que j'apprécie donc particulièrement ces films qui nous proposent soit des thèmes qu'on a peu l'habitude de voir, soit que l'on voit souvent mais sous une approche différente. Le dernier a m'avoir bien plu dans le genre fut "It Follows", qui traitait de sexualité. J'avais donc l'espoir, vu la hype qu'il y a autour et la façon dont il nous a été vendu, qu'on allait un peu retrouver le même genre d'approche originale, cette fois sur le thème du racisme, sur lequel il y a évidemment matière à dire et développer. Malheureusement, ce "Get Out" n'a pas fonctionné sur moi, et en voici quelques raisons.

Tout d'abord, l'aspect humour du film a beaucoup été mis en avant. Le ressort comique principal du film réside dans le personnage de l'ami du héros. Alors, comment le décrire. C'est un peu le personnage type de sitcom US des années 90, à l'humour gras, très gras, sans aucune finesse, qui en fait des tonnes et dont les vannes tournent pour la plupart autour du cul. Vous voyez le genre ? Bon, si ce type d'humour vous plaît, alors oui, vous pourrez peut-être trouver le film drôle. Personnellement, dans une thématique sur un sujet relativement grave, j'ai trouvé ça peu approprié. Certains vantent aussi l'aspect humour noir. Il y a bien quelques saillies à ce niveau, mais, présentées comme elles le sont, dans certaines scènes sur lesquelles je reviendrais plus tard, ces répliques sont juste là pour titiller le spectateur et le faire s'offusquer, ce qui fonctionne parfois, mais je n'irais pas classer ça dans la catégorie humour grinçant ou pertinent qui entraîne une réflexion. C'est juste balancé et posé là comme ça car ça devait y être, mais ça n'apporte pas grand chose. Et ça n'est pas fin pour un sou. Pour ceux qui ont vu le film :

Je parle des réflexions du type "Etre noir c'est à la mode" ou lorsqu'une vieille bourgeoise vient tripoter le héros en vantant ses qualités athlétiques.

Deuxième point d'achoppement pour moi, le héros. Donc, un noir isolé au milieu d'une horde de riches blancs dont on sait qu'il va avoir de gros problèmes à un moment ou à un autre. On pourrait se dire, que dans ce contexte, il va être très facile de susciter de l'empathie pour lui (à moins, évidemment, que le spectateur soit raciste...) Et bien, pour ma part, ça ne s'est pas produit. Je n'irais pas jusqu'à dire que je l'ai trouvé antipathique, mais je n'ai jamais ressenti vraiment grand chose pour lui, du coup, je n'ai pas souffert avec lui quand les soucis ont débuté. Hormis dans une scène ou j'ai pu brièvement ressentir ce que ça devait être de faire partie d'une minorité ethnique, et qui pour le coup est réussie (il s'agit de la scène de la réception dans le jardin ou les répliques dont je parlais précédemment s'accumulent). La faute à la personnalité du héros. Alors, je ne sais pas s'il a été écrit ainsi, ou si c'est davantage du à l'interprétation de l'acteur qui accentue ce côté, mais le personnage est extrêmement renfermé sur lui-même, a tendance a se refermer comme une huître au moindre contact humain (même avec sa petite amie avec lequel il est depuis 5 mois) et se montre même parfois méprisant bien avant qu'il n'y ait lieu de l'être par la suite. Résultat, pas d'empathie vis à vis de lui et un impact du reste du film réduit d'autant.

L'aspect terreur maintenant. J'ai envie de dire qu'il ne faut pas avoir vu un bon film d'horreur depuis longtemps pour avoir peur devant Get Out. Il y a quelque chose de stressant dans l'ambiance, indubitablement,

a partir du moment où l'on s'aperçoit que quelque chose ne tourne pas rond dans cette famille et qu'on attend avec crainte que les premiers dérapages arrivent,

mais ça dure en tout et pour tout dix ou quinze minutes. Un peu léger. Réussi mais trop peu sur une heure quarante-cinq.

Ce qui est censé être la pierre angulaire maintenant, le racisme donc. A ce niveau j'ai trouvé que le film restait trop superficiel, n'allait pas assez dans la profondeur des choses, bref que le racisme n'était qu'un prétexte un peu facile, un enrobage. C'est très louable d'avoir fait un film sur ce sujet, mais le traitement n'est pas suffisant. Un peu de balises spoiler donc, car mon reproche tourne autour d'un point-clé du film que je ne souhaite pas dévoiler à ceux qui ne l'ont pas vu.

Finalement, ça reste une banale histoire d'eugénisme et de charcutage qu'on voit souvent dans le cinéma d'horreur. On veut voler aux noirs leurs prétendues capacités supérieures, notamment au niveau physique, mais je me suis fait la réflexion durant le film que la victime aurait pu être sans problème remplacée par un un blanc doté d'une musculature, ou d'une intelligence, ou d'autres capacités hors normes, et ça aurait pu fonctionner quasiment de la même façon.

Je n'ai pas senti être exprimé par le film le côté primaire, dégradant et provenant des tréfonds les plus tourmentés de l'âme humaine, de ce qu'est le racisme.

Un autre point, c'est celui de l'utilisation un peu abusive d'un des ressorts éprouvés du cinéma d'horreur :

L'hypnose. Alors, je n'ai jamais été hypnotisé, j'ignore comment cela fonctionne, mais même si c'est aussi simple que ce qu'on voit dans le film -un frottement de cuillère dans une tasse et pouf- ça ressort à l'écran comme un artifice beaucoup trop facile.

En bref et pour toutes ces raisons, j'ai un peu du mal a adhérer à la hype inconditionnelle autour de ce film. Non pas qu'il soit mauvais, il y a quelques moments réussis, mais le film est inconstant et passe en partie autour d'un sujet qui aurait pu donner lieu à bien mieux. La fin est carrément expédiée, pour ne pas dire torchée. Nous ne sommes pas vraiment gâtés niveau cinéma d'horreur en 2017, mais pour l'instant à mes yeux le meilleur reste Grave, qui même sans être une réussite exceptionnelle, est un ton au-dessus de ce Get Out.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6320 fois
47 apprécient · 13 n'apprécient pas

Autres actions de Vonsid Get Out