Affiche Green Room

Critiques de Green Room

Film de (2016)

Un thriller âpre et sans concession, d’une rare efficacité et à la tension quasi palpable.

Un groupe de punk-rock accepte au pied levé d’assurer un concert au fond de l’Oregon, sauf qu’ils ne s’attendaient pas à devoir assurer leur show dans un bar de… skinheads. De retour en backstage, rien ne va se passer comme prévu et la fin de leur set va virer au cauchemar sanguinolent. Second long-métrage pour Jeremy Saulnier, après l’excellent Blue Ruin (2013), cette fois-ci, il... Lire la critique de Green Room

2
Avatar RENGER
6
RENGER ·

Pogo

3 ans après Blue Ruin, son deuxième film, Jeremy Saulnier revient sur le grand écran avec un film qui vient s'inscrire directement dans la lignée de celui-ci. Similitude du nom où le Blue Ruin devient Green Room, un changement de couleurs et de genre mais pas d'ambitions. Car après avoir déconstruit le revenge movie pour en faire une réflexion habile sur la spirale de la violence et sa... Lire la critique de Green Room

6
Avatar Flaw 70
8
Flaw 70 ·

Attention, ça coupe...

Jérémy Saunier nous revient, deux après le magnifique Blue Ruin, avec Green Room (le prochain c’est Red Carpet). Dans le film, un groupe de punk a du mal à finir sa tournée, et se retrouve malgré eux à jouer dans une salle de concert tenu par des skinheads nazis. Témoin d’un meurtre, les membres doivent s’enfermer dans les loges, pour leur survie. Avant de réaliser, il était... Lire la critique de Green Room

6
Avatar Victor Tsaconas
8
Victor Tsaconas ·

La violence est un art

On ne ressort pas indemne de ce long métrage de Jeremy Saulnier, qui a réellement marqué la Quinzaine des Réalisateurs de part cette violence parfaitement orchestrée qui déstabilise les spectateurs tout au long du film, Green Room. Certains tentaient par tous les moyens de pouvoir sortir de la salle, d’autres se morfondaient dans leurs sièges en se demandant quand cette... Lire l'avis à propos de Green Room

6
Avatar Extraphile
6
Extraphile ·

Volée de bois verts

Avec son affiliation non dissimulée à Blue Ruin, précédent film de Jeremy Saulnier, Green Room suscitait autant d'attentes que l'idée d'un diptyque pouvait en refroidir certaines. Encore une fois, le jeune réalisateur, apprécié des festivaliers indépendants américains, s'embarquait dans une histoire et un genre sordide, mais avec en tête l'idée de ne pas s'enfermer dans ce carcan. Blue Ruin... Lire la critique de Green Room

10
Avatar -Icarus-
8
-Icarus- ·

Des corps à terre

Tiens, que des titres en deux mots pour ce réalisateur : "Murder Party" (que j'aimerais bien voir), "Blue Ruin", "Green Room" et prochainement "Yellow Submarine" pour clore la trilogie de genre. Saulnier aurait-il la même conception du titre que Tarantino ? L'avenir nous le dira. Le scénario est assez simple et efficace. Un survival en huis-clos, c'est prendre le genre à l'envers.... Lire la critique de Green Room

5
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Dicks in a Box

Si le second long-métrage de Jérémy Saulnier a pour le moment fait couler bien plus de sang que d’encre, cela devrait rapidement en changer : en cause, un casting modeste mais percutant, un synopsis fin comme un couteau ouvre-lettre mais tranchant comme un cutter, une photographie bien conçue et une bande-son originale consistante, qui font de ces quatre-vingt-quinze minutes... Lire l'avis à propos de Green Room

6 1
Avatar Curtisian
9
Curtisian ·

Critique de Green Room par Black-Night

Green Room est un film pas mal. Un thriller horrifique avec une idée de base plutôt original dans une histoire de survie surréaliste, mais qui devient vite quelque peu lassant sans réelle surprise au final bien que l’ensemble soit audacieux et loin d’être déplaisant. Le film raconte l’histoire viscérale et violente de The Ain’t Rights, un groupe de punk-rock-adolescent qui accepte à la... Lire l'avis à propos de Green Room

6 2
Avatar Black-Night
6
Black-Night ·

Pétard mouillé

On attendait le nouveau film du réalisateur de Blue ruin avec impatience. Présenté comme un survival punk, Green room ne dépasse finalement pas du cadre et suscite un sentiment de déjà-vu. Ça met énormément de temps à démarrer. Et alors que les scènes d'introduction sont sensées nous donner quelques clés sur les protagonistes, on peine à trouver de l'intérêt aux... Lire la critique de Green Room

9
Avatar pierreAfeu
5
pierreAfeu ·

Lacets Rouges pour Nuit Blanche

Une jeune groupe de Punk Rock en galère... Des supremacistes suprême-racistes... Un couteau dans la tête, une prise d'otages inextricable... Et une meute de chiens féroces ! La mise en place de Green Room fait salement saliver. La photo et le découpage se renouvellent astucieusement, les acteurs sont à fond dedans, on voit mal ce qui pourrait clocher... Et puis au... Lire l'avis à propos de Green Room

10 5
Avatar Mike Öpuvty
4
Mike Öpuvty ·