Affiche Guerre et Paix

Critiques de Guerre et Paix

Film de (1956)

  • 1
  • 2

Tolstoï revu par Hollywood

S'attaquer à l'oeuvre célèbre de Léon Tolstoï était un projet ambitieux en 1956 à Hollywood, c'est une adaptation aux moyens colossaux, écrite par 6 scénaristes, avec une photo splendide de Jack Cardiff, la musique de Nino Rota, et un casting international. J'en ai lu des passages plus jeune, mais je n'ai jamais eu le courage de finir ce bouquin fleuve auquel ce film rend un bel hommage en... Lire la critique de Guerre et Paix

14
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Et la neige a tout emporté...

C’est tout de même bien long, ces 3 heures 20 de spectacle, même si les images sont belles et Audrey Hepburn adorable ; je me demande s’il ne vaut pas mieux regarder, précisément, l’adaptation de Sergueï Bondartchouk qui dure exactement le double de temps (6 heures 4O) mais qui, découpée en quatre épisodes, est plus appropriée, sans doute, à une mesure raisonnable des choses. Du moins si l’on... Lire la critique de Guerre et Paix

6
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Audrey et le roi Vidor

JO de Sochi obligent, me voici plongée dans des films qui causent du plat pays des poupées russes et de la vodka. Guerre et paix c’est un peu l’aimant et le répulsif réunis en une seule œuvre. L’aimant parce qu’une fresque historique ça a toujours du charme, et que l’époque du début du 19ème en Russie promet de belles toilettes et des histoires empreintes de romantisme.. le répulsif, parce que... Lire l'avis à propos de Guerre et Paix

4
Avatar iori
7
iori ·

Il reste en tête...

Ce film est atrocement long (3h19 en comptant le générique, qui doit durer 2 minutes...) et le voir d'un coup n'est pas facile, on en a pas tous le temps. une fois fini, j'ai pensé "OUF!", car l'histoire, certes intéressante, peut parfois sembler ben... longue. Et pourtant, deux jours après, je me retrouvais à me dire que je le verrai bien de nouveau. Audrey Hepburn est flamboyante, et que... Lire la critique de Guerre et Paix

2
Avatar hermioneclara
8
hermioneclara ·

Guerre et Paix version 1956

Adapter Guerre et Paix au cinéma sans trop trahir le texte et en rendant l'ambiance inimitable des romans de Tolstoï n'est pas une mince affaire. A voir le nombre de scénaristes qui s'y sont collés montre que ça n'a pas dû être une mince affaire. Ici, je dirai que le pari est à peu près gagné. Les personnages et les actions sont naturellement esquissés mais restent fidèles en esprit au moins... Lire la critique de Guerre et Paix

Avatar JeanG55
7
JeanG55 ·

Gone with les restrictions temporelles et thématiques qu’imposent une oeuvre tout public à Hollywood

Trois questions me viennent à l’esprit, là, tout de suite : - Pourquoi Pierre Bezukhov est-il plus beau que Fedya Dolokhov ET Anatole Kuragin combinés ? - Pourquoi est-ce que la VF était incapable de s’en sortir avec les titres de noblesse ? Je sais qu’on a quelques mésententes avec l’aristocratie depuis une certaine 1789 mais il n’est pas compliqué de comprendre que Pierre (et Kyril... Lire l'avis à propos de Guerre et Paix

Avatar fantvsia
7
fantvsia ·

Critique de Guerre et Paix par Ygor Parizel

C'était à l'époque des grandes fresques cinématographiques que cette mega-production américano-italienne est sortie. Avec d'énorme moyens à disposition, des décors gigantesques, des milliers de figurants, de chevaux, de costumes et d'accessoires. Pourtant dans un premier temps cela semble être une coquille vide car l'oeuvre de Tolstoï est soigneusement passée à la moulinette proprette... Lire l'avis à propos de Guerre et Paix

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

L'art de la fresque hollywoodienne

Scénario : C'est l'histoire d'un triangle amoureux étalé dans le temps avec un coup la guerre, un coup la paix, et un coup un peu des deux. Y a des histoires de familles, des grandes scènes de batailles, des coups d'éclats et un Napoléon particulièrement ridicule. Et ça dure 3h15. Ce film fait partie de mon Lire la critique de Guerre et Paix

Avatar Mad Dog
7
Mad Dog ·

Défense et Attaque

France et Russie, Napoléon Bonaparte et Alexandre Ier. Homme et Femme. Tactique et Stratégie. Défense et Attaque : "Qui croyait attaquer défendait, et qui croyait défendre attaquait, car le premier réagissait, et car le second reculait pour mieux prendre son élan". Lire la critique de Guerre et Paix

Avatar Yen Work
7
Yen Work ·

Critique de Guerre et Paix par Caine78

Certes moins impressionnante et moins fidèle que la très belle version de Sergei Bondarchuk, « Guerre et paix » sauce hollywoodienne ne démérite pas. Assurément quelques conventions sont parfois pesantes et les scènes-clés régulièrement moins réussies. Mais pourquoi quatre étoiles alors ? Eh bien parce que j'ai été extrêmement sensible au style de King Vidor, à sa vision des personnages, à la... Lire la critique de Guerre et Paix

1
Avatar Caine78
7
Caine78 ·
  • 1
  • 2