Bande-annonce
Affiche Hantise

Hantise

(1944)

Gaslight

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 1
  3. 5
  4. 4
  5. 33
  6. 95
  7. 238
  8. 232
  9. 77
  10. 25
  • 711
  • 63
  • 679

Quelques années plus tôt, Paula s'est enfuie de Londres après l'assassinat non élucidé de sa tante Alice. Établie depuis dix ans en Italie, elle y rencontre un pianiste, Gregory, qu'elle épouse. Par amour pour son mari, elle se laisse convaincre de revenir habiter dans la maison où sa tante a été...

Casting : acteurs principauxHantise
Casting complet du film Hantise
Match des critiques
les meilleurs avis
Hantise
VS
La torture mentale d'Ingrid Bergman

Quelques semaines à peine après leur mariage, Paula et Gregory Anton s'installent dans une demeure londonienne où un meurtre fut autrefois commis. Rapidement, la nature de leur relation change, et le mari à l'accent français prononcé prend le dessus sur sa femme. Des mois durant, il entreprend de la faire douter d'elle-même en lui répétant sans cesse qu'elle est souffrante et qu'elle perd la mémoire. Peu à peu, la jeune femme finit par croire à ces insinuations, et elle perd dès lors toute...

8 4
Un Hitchcock, mais en un peu moins bien.

Des jolis clairs-obscurs, une jolie blonde (sublime même), Joseph Cotten en fond, une ambiance un peu à la Hitchcock mais au final le tout reste assez prévisible. Elle avait eu un Oscar pour ce rôle, c'est marrant comme à l'époque ils surjouaient tout. Rebecca (Hitchcock), sorti la même année, est mieux (il a d'ailleurs eu l'Oscar). A voir cependant si on est fan de Bergman, qui a un rôle assez intéressant, son personnage évoluant doucement vers la folie dans le film, au même rythme que le... Lire la critique de Hantise

3 1
Critiques : avis d'internautes (23)
Hantise
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Angoisses

On ne peut s'empêcher en voyant Hantise de George Cukor de penser à Hitchcock tant on retrouve ce même art consommé du suspense. Ingrid Bergman, toute jeune dans ce film de 1944, se révèle déjà remarquable dans le personnage de Paula, jeune femme vulnérable fragilisée par le meurtre de sa tante survenu quand elle était adolescente. Lui, c'est Charles Boyer, le pianiste artiste et plein de... Lire la critique de Hantise

38 13
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Désuet et surestimé

J'essaie toujours de tenir compte de l'ancienneté d'un film au moment de l'évaluer, c'est pourquoi "Gaslight" obtient la moyenne, mais je ne peux vraiment pas aller au-delà, en dépit de son excellente réputation. J'ai toujours pensé que la comédie était le genre qui vieillissait le plus vite, mais en visionnant le film de Cukor, je finis par croire que les codes du film d'angoisse... Lire l'avis à propos de Hantise

5
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·
Découverte
L'antre de la folie

Le thriller psychologique est à la mode dans les années 40, les œuvres adoptant ce créneau sont nombreuses et Gaslight doit son originalité avant tout à son créateur, George Cukor ! Avec ce film, notre homme s'éloigne en effet de son terrain de prédilection, la comédie et l'univers féminin, pour aller chasser sur les terres d'Alfred Hitchcock, et même si le résultat n'a rien... Lire la critique de Hantise

15 4
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·
Hantise (1944)

Il s'agit d'un film de suspense en noir et blanc d'une durée de presque deux heures. Le scénario s'inspire d'une pièce de théâtre et cela est perceptible dans la mesure ou il y a un nombre très limité de personnages et que presque tout le film se déroule dans un même lieu : un maison. Le film démarre par l'annonce d'un crime non élucidé qui précisément s'est déroulé dans cette maison de... Lire la critique de Hantise

6 4
Avatar greenwich
8
greenwich ·
Critique de Hantise par Gaby Aisthé

il y a différente raison qui pousse quelqu’un à regarder un film. En ce qui concerne Gaslight, ce ne fut pas la charmante Ingrid Bergman - bien qu’il va bien falloir que je me fasse sa filmographie un jour ou l’autre. Ce ne fut pas non plus Joseph Cotten qui m’avait pourtant bien plu dans l’ombre d’un doute. Ni même pour Cukor. A vrai dire, c’était pour Angela Lansbury. Pour enfin découvrir à... Lire l'avis à propos de Hantise

5
Avatar Gaby Aisthé
8
Gaby Aisthé ·
Toutes les critiques du film Hantise (23)
Bande-annonce Hantise