Rire du sexe sans jamais le montrer

Avis sur Holiday

Avatar Aurea
Critique publiée par le

L'avouerai-je, même si le film ne vole pas très haut, j'ai passé 1h30 à m'esclaffer devant les mines ahuries, complices ou lubriques des protagonistes, Jean-Pierre Darroussin en tête, très bien accompagné d'une Judith Godrèche qui décidément "a un énorme potentiel"... comique et se bonifie avec le temps, déjà très à son aise dans Potiche et impayable dans ce personnage de femme bloquée qui va redécouvrir le plaisir sexuel avec un gynéco geignard et dépressif.
Pas très intello tout ça, nanar diront certains, mais le rire nous a gagnés au vu de ces petits bourgeois en goguette partis pour un week-end de rêve qui va leur faire croiser toute une galerie de personnages plus grotesques et barrés les uns que les autres.
Quant à Balasko, ce n'est pas une surprise: elle peut tout jouer, susciter le rire ça la connaît, on en redemande.
Guillaume Nicloux a laissé tomber les oripeaux du polar et nous offre une comédie dans la bonne tradition gauloise, coquine et polissonne où l'on parle beaucoup de sexe sans jamais en voir, un film du samedi soir à prendre pour ce qu'il est: un petit divertissement sans conséquence et qui peut même se payer le luxe d'être souvent drôle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 414 fois
8 apprécient · 2 n'apprécient pas

Aurea a ajouté ce film à 1 liste Holiday

Autres actions de Aurea Holiday