Revenez nous voir l'année prochaine.

Avis sur Hunger Games : La Révolte, partie 1

Avatar Jean-François Sturm
Critique publiée par le

Où comment l'avidité de la production sabota la franchise...
Devenu la poule aux oeufs d'or chez Lions Gate, la trilogie, qui devait se terminer ici logiquement avec l'adaptation du dernier volume du roman, voit son dernier volet scindé en deux films, tout comme on l'avait déjà fait avec les franchises "Harry Potter" ou "Twilight". Francis Lawrence se voit donc commander de réaliser un final de 4h30 qui sera séparé en deux.
Mais à la vue de ce troisième film, le constat est claire, il n'y a pas de matière suffisante dans le scénario pour garder l'attention du spectateur aussi longtemps! Les deux derniers scripts (qui sont tournés en même temps), se voient donc greffer de force des scènes douteuses et beaucoup de discours à rallonge totalement inutiles, pour délayer la sauce le plus possible.

On se demande donc ici à quoi sert vraiment la scène où Katniss retourne une deuxième fois dans les ruines du District 12 ? Celle où ils sortent voir l'extérieur du District 13 ? Où celle totalement gratuite et pompée d'"Alien" avec le chat qu'il faut soudainement sauver...

Au final ce chapitre n'a presque plus rien à voir avec la franchise. Le concept de "games" est même totalement absent de ce film qui n'aurait du être qu'une introduction au dernier volet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 104 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jean-François Sturm Hunger Games : La Révolte, partie 1