Bande-annonce
Affiche Il était une fois en Amérique

Il était une fois en Amérique

(1984)

Once Upon a Time in America

12345678910
Quand ?
8.5
  1. 20
  2. 23
  3. 45
  4. 118
  5. 260
  6. 802
  7. 2489
  8. 5223
  9. 5406
  10. 3818
  • 18K
  • 2.4K
  • 8.6K

Max et Noodles, deux truands liés par un pacte d'éternelle amitié, débutent des trafics dans un ghetto de New York mais leurs chemins vont se séparer.

Casting : acteurs principauxIl était une fois en Amérique

Casting complet du film Il était une fois en Amérique
Match des critiques
les meilleurs avis
Il était une fois en Amérique
VS
il était une fois , un monument est né ...

Techniquement parlant, « Il était une fois en Amérique » se présente comme une apothéose de virtuosité atteignant les sommets du septième art . Rapidement, Leone va bouleverser le code narratif habituel avec par exemple cette séquence d'anthologie où 22 sonneries de téléphone vont relier plusieurs scènes et plusieurs époques entre elles. « Il était une fois en Amérique », une exploration cinématographique de la notion du temps et du processus de mémoire. Leone l'a démontré à chaque fois,...

82 8
Chef d'oeuvre pour adultes

Alors… Il était une fois en Amérique est un film qui avait une réputation assez incroyable, et dont on m'a plusieurs fois fait l'éloge; et comme j'avais déjà apprécié Il était une fois dans l'Ouest du même Sergio Leone, je me suis lancé dans ces 3h40… Mais 3h40 de quoi ? Et bien de pas grand chose finalement… J'ai commencé à regarder le film à 21h, 2 h plus tard, je regarde ma montre : 21h20. Alors oui, la musique d'Ennio Morricone est sublime, la photographie est très bien, mais qu'est-ce que... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

14 29
Critiques : avis d'internautes (191)
Il était une fois en Amérique
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
“I like the stink of the streets. It makes me feel good”.

La dernière image du film, le sourire de Noodles sur qui l’opium commence à faire son effet, est absolument déchirante. Au bout de 3h40 d’un film qui visite 60 ans de la vie d’un homme, le spectateur est dévasté par cette conclusion qui dit tout. L’incapacité du personnage à prendre la mesure de ce que fut sa vie, volée et ratée, la nécessité de s’affranchir du réel et surtout du présent pour... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

172 19
Avatar Sergent Pepper
10
Sergent Pepper ·
Critique de Ryce 753

Du grand cinéma incontournable !! Un De Niro au top ( il est pour moi, l'acteur number one indétrônable d'Hollywood), une toute jeune Jennifer Connelly d'une beauté angélique dont on ne se lasse pas d'admirer les traits, une Elizabeth McGovern poignante, un James Woods charismatique, sans oublier l'inoubliable musique du génie Morricone font de ce film, un incontournable à voir ou revoir. On... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

3
Avatar Ryce753
10
Ryce753 ·
Découverte
Intemporel testament mélancolique

Ultime oeuvre de Sergio Leone, son testament dont il consacra douze années de sa vie, notamment pour préparer le scénario adapté du livre "The Hoods" de Harry Grey. Il nous fait suivre le destin de Noodle sur trois époques différentes, régulièrement lié à trois amis dont Max et un amour pour Deborah qu'il a rencontre lors de sa jeunesse. Ultime testament qui fut pourtant massacré à... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

133 55
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·
En un seul mot : sublime...

Dur de trouver un défaut à ce film, et croyez moi c'est pas faute d'avoir chercher... Tout y est merveilleux, plus que ça même, je crois bien que Leone touche la perfection avec ce chef-d'oeuvre... Commençons par mes 2 seules petites voire minuscules réserves, les 30 premières minutes peuvent paraître un peu lente par moment, effectivement on sent bien que l'histoire et la construction du récit... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

43 3
Avatar Soprano
10
Soprano ·
Brumes et Pluies

Le temps passe. Facilement, il se confond et perd sa structure. Les souvenirs, regrets et joies se mélangent et forment un dédale infini. Les époques se recoupent, se font écho. Elles s'entrelacent pour mieux retracer la vie de Noodles. Derrière un nuage de fumée, les pavés froids de New York écoulent péniblement les gouttes de sang qui tapissent leur surface. Ou peut-être... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

70 25
Avatar Black_Key
10
Black_Key ·
Toutes les critiques du film Il était une fois en Amérique (191)
Bande-annonce
Il était une fois en Amérique
Vous pourriez également aimer...