Affiche J'ai rencontré le diable

Critiques de J'ai rencontré le diable

Film de (2010)

Impitoyable

Il y a un fort goût de sang une fois que l'on a terminé J'ai Rencontré le Diable, où vengeance et violence sont au programme pour une oeuvre incroyablement glauque, dérangeante et nihiliste. Ecrit comme cela, ça ne donne pas spécialement envie, mais Kim Jee-Woon est bien loin de se contenter de faire se succéder des séquences de ce type sans lien, atmosphère ou réflexion... Lire l'avis à propos de J'ai rencontré le diable

32 8
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Die Hard with a vengeance

Le cinéma coréen de genre aime beaucoup la vengeance et les serial Killer : après "The chaser", "Old Boy", "Sympathy for Mr Vengeance" , "Sympahty for Lady Vengeance", "Memories of murder" arrive donc "I Saw the Devil" qui regroupe les deux thèmes dans un mélange assez particuliers. Dés le départ on se dit que le film va avoir du mal à apporter un peu d'originalité mais il essaye malgré tout.... Lire la critique de J'ai rencontré le diable

90 16
Avatar Plug_In_Papa
6
Plug_In_Papa ·

Le jeu macabre du chat et de la souris

On ne présente plus Kim Jee-woon, le génie qui l'habite et ses mélanges audacieux lui confortent une place de choix dans le paysage du cinéma coréen. Avec J’ai rencontré le diable, il a envoyé une droite salement placée que j'ai bien senti. C'est l'histoire d’un agent secret, Soo-hyun, à qui un événement tragique va arriver, la perte d'un de ses proches, sa fiancée ; tuée par un vil... Lire l'avis à propos de J'ai rencontré le diable

41 6
Avatar Eren
8
Eren ·

La vengeance ultime

Kim Jee-woon considéré comme le "Tarantino" Coréen ( je ne comprend même pas cette expression mais bon c'est écrit sur mon Blu-Ray donc je la reprend ), n’hésite pas ici avec son "Diable" a donner un coup de hachoir dans les dents du cinéma Asiatique, dans les dents du cinéma tout court car I Saw The Devil a vite fait son petit nid et sa réputation dans le monde entier . Le plus violent des... Lire l'avis à propos de J'ai rencontré le diable

53 4
Avatar Truman-
9
Truman- ·

La vengeance est un plat qui se mange dans la gueule.

Intro and Outro music I Saw the Devil, pour lire avec la magnifique bande-son de ce superbe film. Quand tu commences à hésiter entre mettre un dix ou bien un neuf, le cas est plié, c'est un bon film. Non un grand film. Non, une bonne claque lancée à 150 km/h et qui vient te frapper en plein sur le maxillaire en... Lire la critique de J'ai rencontré le diable

20 8
Avatar Petitbarbu
9
Petitbarbu ·

L'humaine barbarie

J'ai vu quelques films coréens et il est toujours intéressant de relever dans la production de leur 7ème art des constantes, des fils rouges et des obsessions qui en disent long sur leur mentalité et leur culture. Au coeur de ces thématiques phares, on retrouve en tête la vengeance (omniprésentes dans les cultissimes Old... Lire la critique de J'ai rencontré le diable

41 15
Avatar Brune Platine
8
Brune Platine ·

I saw I saw the Devil

**SPOILER WARNING** Je suis assez partagé sur ce film. Visuellement c'est somptueux, mais ça ne raconte rien d'autre qu'une vengeance. Ou presque. La scène finale est terrifiante et magnifique, le relâchement du premier rôle crée une puissante résonance chez le spectateur, à son tour submergé par l'émotion. Une catharsis aux relents de crime odieux, une prise de conscience spontanée, réprimée... Lire la critique de J'ai rencontré le diable

24 4
Avatar DrunkenBastard
6
DrunkenBastard ·

Qu'arrive-t-il quand on tire le diable par la queue ?

La vengeance et le thriller, en Corée, il en connaissent un rayon : Park Chan-Wook, Na-Hong Jin, Lee Jeong-Beom, Bong Jonn-Ho, tous s'y sont attelés, le plus souvent avec bonheur. Aujourd'hui, c'est Kim Jee-Woon qui régale, en essayant d'apporter à ce genre désormais rebattu une nouvelle saveur. Car dans J'ai Rencontré le Diable émerge un double portrait faisant peu à peu douter, in fine, à... Lire la critique de J'ai rencontré le diable

21 5
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

Œil pour œil...Hachette et Serpette

Un thriller ultra violent, qui va au-delà des longs métrages du cinéaste, mais qui bénéficie d'un rythme constant pour une ambiance où il faudra s'accrocher. Le thème de la vengeance, récurrent dans le cinéma coréen, sera le ciment de cette histoire, mais l'idée d'une certaine moralité, quant à elle, bien mise à mal. Tout l'art de ce cinéma qui tient sa ligne, évite la romance, traite son... Lire l'avis à propos de J'ai rencontré le diable

15 4
Avatar limma
8
limma ·

Young Boy

Jee-Woon te prend le vigilante movie à la coréenne par devant comme par derrière, renverse la chronologie habituelle de ce genre de film, installe le meilleur méchant vu au cinéma depuis des lustres, et livre un enchaînement de scènes chocs archi-efficaces mais jamais (ou très rarement) gratuites, généreusement gores sans être décérébrées. Dexter à côté, c'est le Brüno de Sacha Baron Cohen,... Lire l'avis à propos de J'ai rencontré le diable

15
Avatar Alexandre
8
Alexandre ·