Reconversion échouée

Avis sur Je crois que j'aime ma femme

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Chris Rock et Louie C.K.... on a de quoi s'attendre à une bonne comédie. Et pourtant le duo échoue littéralement. Peut-être parceque le sujet ne leur est pas vraiment personnel et qu'ils n'y croient certaineemnt pas eux même (quel mec va se dire qu'une fois qu'il est amoureux il ne mattera plus jamais une autre nana?)

En fait le film ressemble à une grosse commande... les gags sont la plupart du temps piqués de sitcom ou autres comédies, mais mises en scène avec tellement peu d'âme, tellement peu d'inventivité qu'on ne rit pas... en fait, le spectateur s'amuse à prédire quel sera le prochain gag et soupire quand il s'aperçoit qu'il avait raison (par exemple le bon vieux gag du 'tu crois que je vais t'accompagner jusqu'à DC? c'est bien la dernière chose que je vais faire...cut-ellipse-l'avion atterit, chris rock est à DC.). Le scénario est assez mince. on en attend largement plus, genre les liaisons dangereuses en black. Car finalement tout ce qu'on voit c'est un homme complètement annihilé par une femme (ça c'est bien) sauf qu'à part aller manger un bout avec elle à midi et l'aider à DC rien ne se passe. Il aurait été plus intéressant de la voir totaleemnt jouer avec lui, DC n'aurait été qu'une première étape et non pas la finale.

Le pire restera peut-être la prise de conscience de Chris Rock quand il est sur le point de tromper sa femme, puis il se regarde dans la glace et il se voit avec sa cravate sur la tête... comme quand il joue avec ses gosses. Là on s edit : waw alors c'est pour ça qu'on l'a vu jouer avec ses gosses... Ce qui est encore plus étrange c'est de constater qu'il y a une scène similaire dans 'Closer' lorsque Jude Law se rend compte de sa bêtise en se voyant dan sle miroir. sauf que dans ce film là le réal misait sur le jeu d'acteur et non sur une cravate...

Bref, à éviter

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 299 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper Je crois que j'aime ma femme