👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Super capsule temporelle de James Baldwin, parti vivre à Paris pour soigner son psyché battu par les États-Unis. Il était écrivain et argumentait avec passion au sujet des troubles de ses co-citoyens. L'envahisseur WASP (white anglo-saxon protestant) s'accroche toujours aujourd'hui.

serge_la
8
Écrit par

il y a 4 ans

I Am Not Your Negro
Sergent_Pepper
9

Black voices father

Les grands penseurs se reconnaissent dans la propension qu’ont leurs idées à dépasser l’époque qui les a vu naître. En écho avec notre temps, ils l’éclairent d’un jour nouveau ; tristement...

Lire la critique

il y a plus d’un an

43 j'aime

I Am Not Your Negro
Marius_Jouanny
8

« The story of the negro in America is the story of America »

Voilà déjà six mois que les années Obama sont finies et on ne compte pas un jour sans que la sphère médiatique ne regrette son départ, malgré huit ans de mandat en demi-teinte. Cependant son élection...

Lire la critique

il y a 5 ans

16 j'aime

13

I Am Not Your Negro
Christoblog
5

Complexe mais intéressant

Voilà un film qui n'est pas facile d'accès. Il ne constitue pas à proprement parler un tableau du racisme aux USA (comme je l'imaginais un peu benoîtement en ayant survolé la presse), mais un voyage...

Lire la critique

il y a 5 ans

14 j'aime

The Lodgers
serge_la
7
The Lodgers

Original

Voilà quelque chose de rare dans les films de maison hantées/fantôme/horreur: une histoire presque complètement originale. Une sorte de diabolique folie en jeu. Fin imprévisible.

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

Smilla
serge_la
8
Smilla

Excellent malgré des défauts du millénaire passé

Bonne histoire qui va loin et une héroïne qui est vulnérable et forte à la fois. Beaucoup de courage pour avancer sans être bien informée. Très James Bond féminin, avec une suite de morts, et le...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

Maelström
serge_la
7
Maelström

Inevitable cruauté

Film de Denis Villeneuve que j'ai vu il y a des années. Revu aujourd'hui. Histoire simple, réalisme sauf pour défauts minimes. Je crois que le thème est la cruauté, quelle soit voulue, accidentelle...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime