Compromis et compromissions

Avis sur Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

Avatar Camden
Critique publiée par le

Il y a beaucoup de choses que j'ai apprécié dans le film, en premier lieu la profondeur du scénario. Tous les fils narratifs (correspondant à chacun des enfants) se font écho et s'entremêlent richement. Beaucoup de sujets sont abordés autour du thème de la famille : la responsabilité, la vie par procuration, le patriarcat, la pression silencieuse, le deuil...

De manière générale, j'ai apprécié tous les personnages mais j'émet quand même un bémol : on ne croit pas vraiment que Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe et Camille Rowe puissent être frères et soeurs (ils se ressemblent trop peu, ne correspondent pas à leurs âges et on des phrasés témoignant d'origines sociales diverses).

Par ailleurs, le film, résolument dramatique, parvient la plupart du temps à réussir ses ruptures de ton mais appuie toujours un poil trop son émotion. La mise en scène est élégante mais on a l'impression que la production en fait toujours dix fois trop autour (accessoirisation, effets de montage...). Tout est un peu trop millimétré, pas assez en phase avec l'état émotionnel des personnages à l'écran. Personnellement, pour des films aussi psychologiques, je préfère un traitement plus organique.

Un autre thème du film est le choix de vie : gagner sa vie ou vivre pour sa passion. Si le message n'est pas révolutionnaire - il faut concilier les deux - il est plutôt intéressant car il se révèle dans des parcours variés. En revanche, et c'est là où ça me pose question : et si finalement, le principal défaut du film c'était de ne pas avoir été plus radical ? Quand je vois le placement produit éhonté pour une bagnole dans le film, je me dis qu'il aurait mérité mieux et que parfois le compromis n'est pas un idéal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3038 fois
5 apprécient

Camden a ajouté ce film à 9 listes Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

Autres actions de Camden Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part