Bande-annonce
Affiche Jimmy's Hall

Jimmy's Hall

(2014)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 4
  2. 19
  3. 39
  4. 115
  5. 238
  6. 602
  7. 832
  8. 398
  9. 99
  10. 31
  • 2.4K
  • 120
  • 1.2K

Jimmy Gralton, leader communiste était un immigrant irlandais aux États-Unis. Il est revenu dans son pays pour y construire une salle de danse.

Casting : acteurs principauxJimmy's Hall

Casting complet du film Jimmy's Hall
Match des critiques
les meilleurs avis
Jimmy's Hall
VS
La lutte continue !

Voici le second dernier film que je vois cette année et forcément ça fait quelque chose et il ne faut pas se rater, sinon on aura l'impression que le vieux est devenu gaga. Miyazaki ne s'était pas raté, ça tombe bien Loach non plus. C'est toujours la même chose qui anime les personnages de Loach, le désir de liberté et le refus de toute forme de domination, et ça c'est fort. C'est quelque chose parle à tout le monde, ce désir d'être libre, de n'avoir personne pour nous donner des ordres....

13 1
Avatar LeCiné Calorix
5
LeCiné Calorix
Critique de Jimmy's Hall par LeCiné Calorix

Ken Loach, reprends le contexte de l'Irlande d'après guerre civile, rappelant sincèrement "Le Vent se lève", de manière plus frivole et léger. Jimmy Gralton, téméraire et fraîchement revenue au bercail, après une exil de 10 ans, se fait solliciter pour ré-ouvrir un cabaret, ou les jeunes peuvent étudier, danser, se rencontrer, s'amuser. Dans ce pays traumatisée par le déchirement interne et profondément ancré dans la religion, la ville se divise de nouveau, entre la figure de l'Eglise, qui se... Lire la critique de Jimmy's Hall

5

PostsJimmy's Hall

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (65)
Jimmy's Hall
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Fire in the Hall

Si le – doublement – dernier film de Ken Loach semble céder à la mode qui pousse les réalisateurs à inscrire des images réelles en exergue de leurs propres œuvres, Jimmy's Hall est avant tout un film ancré dans une réalité : celle d’une Irlande post-Guerre d’Indépendance, en partie débarrassée de « l’occupant » britannique, mais soumise à ces propres démons parmi lesquels figurent –... Lire l'avis à propos de Jimmy's Hall

5 5
Avatar Curtisian
7
Curtisian ·
Découverte
We'll never stop dancing

J'ai découvert le cinéma de Ken Loach grâce à arte, je devais avoir 16 ou 17 ans, avec Just a kiss, qui hante encore ma mémoire. C'est pourquoi j'ai eu envie de voir Jimmy's Hall dès que j'en ai entendu parler, et encore plus après avoir vu la bande-annonce de ce qui s'annonçait comme une nouvelle pépite du réalisateur. Ah, Jimmy's Hall, ce fut le parcours du combattant pour voir ce film !... Lire la critique de Jimmy's Hall

10 6
Avatar marquise
8
marquise ·
Rage spirituelle et claquettes abrasives

Retour au réalisme engagé pour Ken Loach. Après deux films plus légers qui laissaient entrevoir une facette rafraîchissante de son cinéma, le réalisateur fait le choix de reprendre les armes à l’occasion d’un biopic dénonciateur d’une Irlande conservatrice placée sous l’égérie d’une église aux idées radicales. Si le fond de Jimmy’s Hall est on ne peut plus nécessaire, sa mise en œuvre... Lire la critique de Jimmy's Hall

5 3
Avatar oso
6
oso ·
Ken, si c'est ton dernier film alors tu finis en beauté.

Si parfois je peux faire un effort d'objectivité dans mes critiques (oui oui, ricanez), cela me sera impossible pour celui-ci. D'abord parce que ce film est devenu le spectre d'une période intime de ma vie, et ensuite parce qu'il est empreint d'une immense importance du fait de l'annonce de Ken Loach qui en aurait fini avec la réalisation de long-métrages, ce qui ferait de celui-ci son ultime.... Lire l'avis à propos de Jimmy's Hall

3 1
Avatar Verlaine
9
Verlaine ·
Jimmy vs. The Bishop

J'aime les fresques sociales de Loach, sa manière de raconter les histoires. Ce sont des théâtres mettant en opposition deux personnes, avec tout un tas de protagonistes gravitant tout autour. Les Irlandais vs. les Anglais. Les Irlandais irlandais vs. les Irlandais anglais. Bizarrement il manquait un quelque chose au film pour rentrer dedans. Assez linéaire dans le rythme, c'est un peu comme... Lire la critique de Jimmy's Hall

3
Avatar oncletom
4
oncletom ·
Toutes les critiques du film Jimmy's Hall (65)
Bande-annonce
Jimmy's Hall
Vous pourriez également aimer...