Jour de colère

Vredens dag

1943

823

1.4K

107

8.1

Film de Carl Theodor Dreyer · 1 h 37 min · 16 avril 1947 (France)

Genres : Drame, Historique

Casting (acteurs principaux) :

Preben Lerdoff Rye, Throkild Roose, Lisbeth Movin, Albert Hoeberg, Sigrid Neiiendam, Olaf Ussing

Pays d'origine :

Danemark
Casting complet et fiche technique

Danemark, 1623. Le pasteur Absalon vit avec sa mère, Merete, et sa seconde épouse, Anne. Celle-ci ignore tout de ses origines et n'a jamais éprouvé d'amour pour son mari. Martin, le fils qu'Absalon a eu d'un premier lit, et Marte, accusée de sorcellerie vont bouleverser la vie de la jeune femme.

Alexis_Bourdesien

Dreyer plagié par des manifestants

il y a 8 ans

4 j'aime

7

Dröm

Dröm

Bon. Dans ce mouvement de changement d'affiches, Dreyer n'est vraiment pas gâté ...

il y a 8 ans

3 j'aime

FlorianSanfilippo

" Je te vois à travers mes larmes, mais personne ne vient les essuyer. "

il y a plus d’un an

Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

«Rien n’est plus silencieux qu’un cœur qui a cessé de battre.»

Dreyer, tout le monde le sait, rime avec austère. Alors qu'il a exploré la transfiguration dans La Passion de Jeanne d'Arc et affiné ses expérimentations esthétiques sur Vampyr, il aborde ici le...

il y a 9 ans

Erressal
4
Erressal

Critique négative la plus appréciée

Il n'y a pas que les sorcières à brûler

Pfff...c'est tellement dommage... Le film commence super bien et part en eau de boudin après. Commençons par les points positifs, ça ira plus vite (c'est ma technique fétiche pour les film qui me...

il y a 7 ans

Rawi
9
Rawi

Critique de par Rawi

Jour de colère est un démenti à tous ceux qui pensaient que Dreyer n'avait pas su s'adapter au cinéma parlant. Alors oui, certes ce film est très proche plastiquement de l'univers du muet mais ça ne...

il y a 9 ans

Aurea
9
Aurea

Un Rembrandt vivant

Il existe une ressemblance étroite entre une oeuvre d’art et un être humain : tous les deux ont une âme. Quiconque a vu mes films (les bons) saura quelle importance j’attache au visage de...

il y a 6 ans

Bestiol
7
Bestiol

Critique de par Bestiol

Au début, on est surpris parce que ça parle (dans notre inculture, on croyait que Dreyer n'avait fait que du muet). Et puis ça recommence (comme dans _La Passion de Jeanne d'Arc_) : ces faces, bon...

il y a 11 ans

Morrinson
8
Morrinson

"Rien n'est plus paisible qu'un cœur qui a cessé de battre."

Jour de colère commence un peu comme se terminait La Passion de Jeanne d'Arc 16 ans plus tôt, à savoir le procès en sorcellerie d'une femme dont l'obtention des aveux se fera dans une grande douleur...

il y a 2 ans