Affiche Jules et Jim

Critiques de Jules et Jim

Film de (1962)

Je t'aime, moi non plus

Jules et Jim, Jim et Jules, Jules et Catherine, Jim et Catherine, Catherine et Albert, Catherine et les autres, Catherine, Jules et Sabine, Jim et Gilberte... Ca en fait du monde tout ça! De quoi s'emmêler les pinceaux. Ce film est un chef-d'oeuvre de la nouvelle vague, un bijou de François Truffaut. Du moins c'est ce qu'on m'a toujours dit. La nouvelle vague, j'ai essayé, certains films sont... Lire la critique de Jules et Jim

35 1
Avatar EIA
6
EIA ·

Moi au cinéma

Musique - On remercie Louisette. Je vais pas souvent au ciné. Pourtant je suis membre de SensCritique, t'as vu, mais comme ça je te l'avoue de but en blanc, j'suis pas un assidu de la salle obscure. ... Mais bon, de temps en temps, je donne de ma personne. Récemment, j'suis allé avec d'éminents membres de ce... Lire l'avis à propos de Jules et Jim

17 15
Avatar Petitbarbu
5
Petitbarbu ·

Ménage à trois

Jules et Jim sont amis et vivent à Paris. Le premier est autrichien, l'autre est français. Arrive alors dans leur vie Catherine (Jeanne Moreau), une belle jeune fille qui devient vite leur amie commune. Jules la demande en mariage juste avant que la première guerre éclate. Envoyés au front dans leur patrie respective, Jules et Jim se perdent de vue. La guerre passée, Jim part retrouver Jules qui... Lire la critique de Jules et Jim

23 4
Avatar Mr_Jones
6
Mr_Jones ·

Critique de Jules et Jim par Gérard Rocher

Jules est allemand et Jim est français. Ces deux copains inséparables malgré leurs caractères et leurs façons différentes de voir la vie vivent chichement leur passion d'artistes dans le Paris de 1900. Ils tombent sur la photo d'une statue prise en Grèce représentant un visage de femme dont le sourire les éblouit . Tous deux partent... Lire la critique de Jules et Jim

36 13
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

La Truffe a tout faux

Version sans grâce de Sérénade à trois, Jules et Jim échoue là où le film de Lubitsch réussissait à représenter la complexité du sentiment d'amour. Chaque situation, chaque moment du film est médiocrement commenté par un narrateur qui décrit d'une manière mécanique, terne, laborieuse et froide pour tenter de masquer une superficialité et un inintérêt permanents. Le film n'est d'ailleurs pas... Lire la critique de Jules et Jim

48 75
Avatar raisin_ver
3
raisin_ver ·

L'innocence perdue

Jules et Jim, c'est un désir de liberté, grand, immense, de transcender toute vie. Un je-m'en-foutisme omniprésent, une liberté, une joie inconditionnelle de vivre. Et puis la petite musique de François Truffaut qui revient à chaque fois, revigorant le monde des images en noir et blanc, de sa petite mélodie d'une candeur infime, un brin fleur bleu, qui transcende tout. Jules et... Lire la critique de Jules et Jim

11 4
Avatar Lunette
8
Lunette ·

Portrait de la Femme selon François Truffaut

Jules et Jim c’est l’adaptation du roman de Henri-Pierre Roché, un roman qui fut son premier et qui a été écrit alors que l’auteur avait plus de 70 ans, c’est un roman autobiographique. Le défi pour Truffaut, qui fera de ce livre dont il est tout de suite un grand amoureux son troisième long métrage, est de réaliser un film comme l’aurait fait un vieil homme alors que lui a moins de 30 ans.... Lire l'avis à propos de Jules et Jim

18 10
Avatar Nicolas68
8
Nicolas68 ·

Jeanne Moreau, ses plans culs, son égoïsme et le reste du monde

Je ne connais que très peu l'œuvre de François Truffaut et si les 400 coups m'a véritablement emballé, l'homme qui aimait les femmes a été un grande déception. Et quand tout le monde m'a parlé de Jules et Jim, du talent d'actrice de Jeanne Moreau, de cette histoire d'amour pas comme les autres, j'ai tout de suite crié victoire. Trop vite peut-être. Car on est bien au delà de la déception et... Lire l'avis à propos de Jules et Jim

20
Avatar Carlit0
3
Carlit0 ·

... et Jeanne !

On peut voir "Jules et Jim", adaptation par Truffaut de l'un de ses livres préférés, comme le passage d'un homme de mots vers un monde d'images, un véritable hymne au plaisir (communicatif) d'entre en cinéma... Tout en gardant un ton très littéraire, Truffaut met en scène la rage d'aimer, à travers de superbes scènes purement visuelles, et réussit le... Lire la critique de Jules et Jim

6
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

J'aurais mieux fait de pas le revoir

Une deuxième vision qui écorne le souvenir que j'en avais. La thématique est toujours audacieuse pour l'époque, les acteurs sont bons, l'histoire pose de belles questions mais il y a vraiment quelques très grosses redondances qui déforcent le sujet. Dans mon souvenir, j'attribuais au personnage de Jeanne Moreau le statut d'esprit libre (et libertain), un peu épicurien, avec une conception de... Lire la critique de Jules et Jim

11 3
Avatar screamie
5
screamie ·