Jumanji : Level Up ! Jake Kasdan a la manette bien en main !

Avis sur Jumanji : Bienvenue dans la jungle

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

je vais être tout à fait honnête, à la base, "Jumanji : Bienvenue dans la jungle" ne me faisait mais alors pas du tout, DU TOUT envie. Allez savoir pourquoi.... (?), pourtant, je ne suis pas de base un grand fan du film original de Joe Johnston avec Robin Williams. Non pas que "Jumanji" de 1995 soit mauvais, oh que non il ne l'est pas, juste que j'ai découvert le film assez tardivement et du coup, le film n'appartenant pas à ma culture cinématographique d'enfance, je ne suis pas autant que d'autre emporté par la magie gentillement naïve du long métrage. Je n'étais vraiment pas confiant du tout pour un "Jumanji 2", le choix d'une transposition moderne, du jeu de société au jeu vidéo me paraissait être un choix réellement casse figure, qui plus est s'apparentait bien plus à un non respect du matériau de base. Et la bande annonce avec les énormes biceps de The Rock au premier plan ne me rassurait absolument pas, pire...."Jumanji 2" me paraissait plus que tout dauber le nanar commercial Hollywoodien tentant de surfer désespérément sur une oeuvre culte....et je mettais ma main à couper que le film allait pas être loupé par les spectateurs et se vautrer au box office comme la masse de blockbusters jetés à la poubelles des oubliettes annuels (à coup sûr j'étais persuadé que le film allait se faire bouffer tout crue à cause de l'écrasante concurrence de Star Wars 8). Pourquoi, avec autant de préjugés suis-je donc allé le voir malgré tout me demanderiez vous ? Eh bien deux raisons, la première, n'ayant pas grand chose à me mettre sous la dent en terme de cinéma en ce début 2018, il fallait bien que j'aille voir un truc, et à côté de ça, depuis plusieurs semaines, "Bienvenue dans la jungle", malgré la bande annonce qui m'avait sapé toute envie de voir le film....le film rencontrait un vrai carton au box office mondial, à la surprise général de tous : plus de 660 millions de dollars rentabilisés en même pas un mois pour un budget de 90 millions (sois plus que "Justice League" et "Coco" o_O) !
Avec une telle résonance financière à l'international et une moyenne de critiques spectateurs.....ben pas si mauvaise....même très bonne (3,7/5 de moyenne de notes sur Allociné, 5,8/10 sur SensCritique ^^), j'ai commencé à revoir mon jugement empli de préjugés et j'ai franchi le pas, quitte à bien clasher le film à la sortie si la grosse déception redoutée était bien là.
Bon, "Jumanji : Bienvenue dans la jungle", suite éponyme de "Jumanji" de Joe Johnston (1995), toujours adapté du livre pour enfants de Chris Van Allsburg (1981), et réalisé par Jake Kasdan, réalisateur plutôt rattaché aux comédies ("Bad Teacher" en 2011 et "Sex Tape" avec Cameron Diaz en 2014) et aux séries TV ("New Girl" en 2011), nous entraîne dans une nouvelle partie, bien des années après les aventures d'Alan Parrish.
L'histoire débute en prenant place en 1996; lorsque le père d'Alex ramène à son fils un vieux jeu de société trouvé, échoué sur la plage : "Jumanji". Alex n'y prêtant aucune attention, préférant jouer à la Playstation, une nuit, le plateau du jeu de société se transforma en une cartouche de jeu vidéo, alors Alex l'essaya mais par la suite, le jeune homme disparu.
Lorsque 20 ans après ce mystérieux événement, 4 adolescents en heure de colle, tombent par hasard sur le jeu vidéo Jumanji, Spencer, Fridge, Bethany et Martha se retrouvent aspirés à l'intérieur du jeu ! Dans la peau de leur avatar, les quatre jeunes aux caractères bien trempés et bien différents n'auront pas d'autre choix que de se serrer les coudes car le seul moyen de sortir de Jumanji....est de finir la partie, de vaincre le dernier boss du dernier niveau. Spencer et les autres arriveront-ils à triompher des niveaux de la jungle malgré ses 1001 dangers ? Arriveront-ils à sortir du jeu avant de tomber Game Over ? Quelles aventures les attendent ??
Voilà pour le pitch global.
Verdict : j'étais aller voir "Jumanji: Bienvenue dans la jungle" presque conforté dans l'idée que j'allais le saquer et le descendre à fond....eh bien j'étais mais alors totalement à côté de la plaque !
"Jumanji : Bienvenue dans la jungle" est une IMMENSE surprise mais alors je l'avais pas du tout du tout venir ^^ ! J'aurais ricaner au premier qui m'aurait dit que j'allais aimer, eh bien "Jumanji 2" m'a bien rappelé une très importante leçon : les préjugés c'est vraiment naze !! Il ne faut jamais se fier à ses préjugés avant d'avoir vu un film !
A mi chemin entre la suite et le reboot, même s'il prend plus le parti de la suite du film avec Robin Williams, "Jumanji : BDLJ" surpasse tous avec beaucoup de brio tous les pronostics là ou on l'attendait impassiblement au tournant et ici, le parti pris pourtant très bancale et qui aura fait grincer des dizaines de dents, à savoir de métamorphoser le jeu de société en jeu vidéo, eh bien cette transposition/modernisation de Jumanji est un franc succès selon moi et convainc bien plus que prévu ! Level up ! Avec "Jumanji 2", Jake Kasdan, en reprenant la manette arrive ici à entamer une Nouvelle Partie tout en ayant sauvegardé les donnés du film des années 90, à dépoussiérer du vieux pour en faire quelque chose de neuf. Finalement, la transformation en jeu vidéo permet intelligemment à Jumanji d'éviter la redite par rapport au premier et ainsi sortir de l'imitation du modèle initial pour trouver son identité propre en tant que blockbuster familial et nous embarquer dans une aventure rugissante et bien musclée, dans laquelle on retrouve un peu de "Jurassic Park : le monde perdu" (1997), " Les aventuriers de l'arche perdue", "Voyage au centre de la Terre 2 : l'île mystérieuse" (2012), une bonne ambiance d'enfance et de jeu faisant assez écho aux "Goonies" (1985) et un parfum de vieux jeux de Playstation 2 à la Tomb Raider et Crash Bandicoot !
"Jumanji : Bienvenue dans la jungle" rappel sur quelques aspects le fameux "Scott Pilgrim" d'Edgar Wright (2010) avec Michael Cera et Mary Elizabeth Winstead, dans sa manière de mêler fiction du jeu vidéo dans le scénario et les effets spéciaux du film, et on retrouve ce même jeu de décalage ici. Jake Kasdan arrive très très bien à prendre du recul pour nourrir sa mise en scène d'une mise en abyme des codes du jeu vidéo (niveau, boss de fin, cinématique, nb de vies ect) dilués dans les effets spéciaux et surtout, merveilleusement bien pensé dans les dialogues qui sont justes croustillants. Une prise de recul qui permet au film de ne jamais se prendre totalement au sérieux. Il y a une certaine distanciation qui s'opère, dans "Jumanji 2", Jake Kasdan met en scène des personnages...en train de montrer leur personnage virtuel (autocritiques) ; ce qui donne vraiment lieu à de bonnes barres pendant 2h.
Visuellement, le film par les décors luxuriants de la jungle, sent l'aventure à plein nez à chaque plan. Dès que le jeu commence, le spectateur est avec les 4 lycéens, immergés, transporté dans le virtuel et on se délecte de toutes ces péripéties.
Je crois que nous avons vraiment été injustes envers "Jumanji : Bienvenue dans la jungle", sous ses traits de blockbusters plutôt bourrin à priori destiné aux moins cinéphiles des jeunes geek, même si quelques détails nous laisse encore entrevoir un infime aspect nanardesque pas inexistant, on sent quelque chose de modeste, de plus humble que l'image première que le film donne à voir de lui. On sent que Jake Kasdan a voulu offrir quelque chose de fun et bon enfant, que son objectif premier était de tout sauf salir la mémoire du regretté Robin Williams; personnellement, je ressens un respect du "Jumanji" 2017 envers celui de 1995.
En bonus, le film a plein de bons acteurs. Dwayne Johnson gère le game et rattrape son erreur "Baywatch" (o_O). Il fait du Dwayne Johnson mais....c'est ce qui était attendu donc pas un vrai problème en soit, et Karen Gillan quitte son masque violet-turquoise de Nébula ("Les Gardiens de la Galaxie" 1 et 2) pour une tenue plus...sexy (une vraie Lara Croft bien badasse).
Voilà, j'ai à peu près fait le tour. Pour conclure, "Jumanji : Bienvenue dans la jungle" est pour moi une très bonne surprise là ou je ne l'attendais absolument pas, une suite se voulant évidement divertissante mais aussi respectueuse du "Jumanji" de 1995, la transposition en jeu vidéo était très risquée mais le pari valait le coup d'être tenté, c'est une réussite !
Maintenant à mon avis, succès ou pas, mieux vaut pas songer à un "Jumanji 3" parce que là pour le coup on serait pas à l'abri d'un nanar.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1465 fois
19 apprécient · 5 n'apprécient pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film à 3 listes Jumanji : Bienvenue dans la jungle

Autres actions de L_Otaku_Sensei Jumanji : Bienvenue dans la jungle