👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Jumbo

2020

1K

849

51

5.5

Film de Zoé Wittock · 1 h 34 min · 1 juillet 2020 (France)

Genres : Drame, Fantastique

Casting (acteurs principaux) :

Noémie Merlant, Emmanuelle Bercot, Bastien Bouillon, Sam Louwyck, Tracy Dossou, Jonathan Bartholmé, Eduard Nemcsenko, Noah Daccrissio

Pays d'origine :

Belgique, Luxembourg, France
Casting complet et fiche technique

Jeanne, une jeune femme timide, travaille comme gardienne de nuit dans un parc d’attraction. Elle vit une relation fusionnelle avec sa mère, l’extravertie Margarette. Alors qu’aucun homme n’arrive à trouver sa place au sein du duo que tout oppose, Jeanne développe d’étranges sentiments envers Jumbo, l’attraction phare du parc.

EmptyName

EmptyName

*Jeanne arrête de te doigter devant le Space Mountain stp, on nous regarde*

il y a 2 ans

10 j'aime

PierreAmo

PierreAmo

sa version Turbo https://www.senscritique.com/film/Titane/critique/251381044

il y a 10 mois

1 j'aime

1

Matrick82

Matrick82

L'Horreur a un visage. L'Horreur a un nom et c'est "Jumbo".

il y a 2 ans

1 j'aime

Erwan_o_gara
8
Erwan_o_gara

Critique positive la plus appréciée

La machine dans ma tete

Je dois avouer que comme beaucoup d'autres, le synopsis m'a beaucoup fait rire, je me suis demandé ce que pouvais bien être ce film. Je me suis donc lancé en cette période de confinement et il faut...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Matrick82
3
Matrick82

Critique négative la plus appréciée

"Mon manège à moi, c'est toi !"

Critique initialement publiée ici le 12 Juin 2020 Alors que l’année 2020 aura été marquée par la pandémie du Covid 2019 et aura mis aussi bien à mal les salles de cinéma que la distribution des films...

Lire la critique

il y a 2 ans

L_amateur
2
L_amateur

"TU BAIZES AVEC TES AMIS TOUA, BAH ALORR"

Énorme merde progressiste à trois sous qui pèse mille tonnes, ridicule, gênante de mauvais jeu, dialogues épouvantables et sans naturel, une esthétique de clips et de pubs, faussement pudique,...

Lire la critique

il y a 2 mois

MonsieurPoiron
4

L'amour à la machine

Ce que l'Amour pour un objet, dans ce qu'il a d'impossible et de désespéré, pouvait susciter de beauté tragique, Zoé Wittock choisit de ne pas l'explorer. Dans Jumbo, l'amour de Jeanne pour...

Lire la critique

il y a 2 ans

6nezfil
6
6nezfil

Parc d'attractions fatal

A l'image de son héroïne, Jeanne, inspirée par une jeune femme qui a "officiellement" épousé la Tour Eiffel (sic), Jumbo est un premier long-métrage très spécial. Ce portrait d'une objectophile,...

Lire la critique

il y a 2 ans

Zogarok
8
Zogarok

Mieux vaut un bonheur cinglé que coopérer

Pour traiter cette attirance anormale Wittcot fait le meilleur choix, celui du premier degré et de l'approche autarcique. On peut fantasmer sur les intentions du film ou les jugements de ses auteurs...

Lire la critique

il y a 2 ans