Bande-annonce
Affiche Jusqu'en enfer

Jusqu'en enfer

(2009)

Drag Me to Hell

12345678910
Quand ?
6.2
  1. 158
  2. 256
  3. 409
  4. 802
  5. 1304
  6. 2266
  7. 2815
  8. 1464
  9. 361
  10. 118
  • 10K
  • 405
  • 1.8K

Christine Brown a tout pour être heureuse : elle vit une véritable histoire d'amour avec Clay et son travail d'employée de banque spécialisée dans les crédits immobiliers marche correctement. Elle aimerait bien obtenir une promotion, mais pour cela, Mr Jacks, son patron, lui demande de faire moins...

Casting : acteurs principauxJusqu'en enfer
Casting complet du film Jusqu'en enfer
Match des critiques
les meilleurs avis
Jusqu'en enfer
VS
Dans ta bouche !

Y a pas à dire, Sam Raimi s'est fait plaisir en revenant à ses amours premières, à savoir la comédie horrifique trash/gore. L'esprit "Evil dead" est bien présent dans cette descente aux enfers de la petite banquière, avec un budget un peu plus confortable certes, mais toujours avec cette alternance entre rires, voire bonne marrade, et effets dégueux ! On est plus dans le beurk que dans le gore, avec ces nombreuses scènes impliquant l'organe buccal comme point d'entrée ET de sortie de divers...

13 2
Avatar Plug_In_Papa
5
Plug_In_Papa
M'entraînent jusqu' à l'insomnie, les fantômes de l'ennui

Les plus jeunes (ainsi que les moins cultivés) l'ignorent sans doute mais Sam Raimi n'a pas fait que Spider Man dans sa vie, il a même exercé le métier fort peu mondain de "petit réalisateur underground de films d'horreur" et c'est dans le but de renouer avec cette période qu'a été fait "Jusqu'en enfer". Bien sûr il ne va pas refaire le coup du film à 300 000 dollars tourné en forêt avec des potes puisque le confort qu'apporte 30 Millions de dollars ne se refuse pas, l'important est de... Lire la critique de Jusqu'en enfer

21 7
Critiques : avis d'internautes (155)
Jusqu'en enfer
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Sam Raimi j'ai vu clair dans ton jeu, petit coquin va !

Ce qui vous tourmente, c'est le Lamia. Elle a dit ce nom ! Le Bouc noir. L'émissaire des sombres actes des Gitans. Les 3 premiers jours, il est un esprit cruel qui tourmente sa victime. Puis, il se révèle preneur d'âmes. Il traque le possesseur de l'objet maudit. Quel objet maudit ? Pris à la victime, maudit et rendu.... Lire la critique de Jusqu'en enfer

35 32
Avatar JéJé fait son Bagou
7
JéJé fait son Bagou ·
Un film qui fait rentrer et sortir des trucs dans la bouche.

Conçu à l'origine entre deux Spider-man (le 3 et le 4, qui ne se fera jamais), Sam Raimi revient à ses premières amours, celle de l'épouvante à la Evil Dead. Je précise épouvante, car ça reste ce qu'on peut dire du gore fun, voire rigolo. Alison Lohman est ici une jeune banquière qui décide de refuser à une vieille gitane un crédit. Vexée et humiliée, celle-ci va lui jeter un sort qui va en... Lire la critique de Jusqu'en enfer

3 1
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·
Découverte
Retour de Sam Raimi dans l'horreur !

Pendant pas mal d'années, le réalisateur Sam Raimi s'est occupé à mettre en œuvre des réalisations en tous genre tels que le western Mort ou Vif ou la fantastique trilogie Spider-Man. La plupart de ses films sont des réussites commerciales et critiques mais il faut se rappeler qu'il a commencé à développer très rapidement une bonne réputation... Lire l'avis à propos de Jusqu'en enfer

21 10
Avatar LeTigre
7
LeTigre ·
Critique de Jusqu'en enfer par Tonton_Paso

Je ne suis pas vraiment un inconditionnel de Raimi, j'aime beaucoup la saga Evil Dead ou Darkman mais ses adaptations de Spider-man (en dehors peut-être du deuxième opus) ne me font ni chaud ni froid. J'étais donc curieux de voir ce que Raimi allait bien pouvoir tirer de ce « retour aux sources » auréolé de son expérience de faiseur de blockbusters. Réponse : pas grand chose. Sans la présence... Lire l'avis à propos de Jusqu'en enfer

16
Avatar Tonton_Paso
5
Tonton_Paso ·
"Buttoned ticket on a one way ride" !!!

Sam Raimi adore jouer les sales gosses, et ce n'est pas un passage par le cinéma hollywoodien à filmer une araignée qui a atténué cela ; au contraire, on dirait qu'il s'est retenu pendant ces années de blockbusters commerciaux, et qu'il a décidé de tout lâcher d'un coup... Et ça fait très mal... Car il est tout de suite revenu à ses amours de sale gosse qui s'assume... Lire l'avis à propos de Jusqu'en enfer

21 3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
Toutes les critiques du film Jusqu'en enfer (155)
Bande-annonce Jusqu'en enfer
Vous pourriez également aimer...