👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Quel plaisir de voir Sam Raimi de retour à la maison, celle des "vilains" qui font peur.

Cela faisait un paquet de temps que je n'avais pas flippé devant un film, et je dois avouer que ce soir, je n'ai pas fait le malin. Même si comme toujours avec Sam Raimi, l'humour est là pour désamorcer la peur, certaines scènes provoquent de bons vieux frissons "à l'ancienne".

Une des nombreuses qualités de Raimi est le rythme de ces films, et donc pas besoin d'une mise en place d'une heure pour nous servir 25 minutes d'horreur comme beaucoup de ses piètres confrères, ici on est très vite dans le vif du sujet et les scènes de "frousse" s'enchaînent à une vitesse folle.

Dernière remarque : les grands réalisateurs du genre (Carpenter, Argento, Raimi...) ont tous un point commun qui les différencient du commun des "faiseurs" du genre, il y a toujours chez eux un petit message politique, sociétal, et il est vraiment drôle de remarquer qu'ici la "punie" travaille dans une banque.

http://www.senscritique.com/film/Spider_Man/critique/6395510

il y a 11 ans

33 j'aime

9 commentaires

Jusqu'en enfer
takeshi29
8

Sam Raimi roi de la série B

Quel plaisir de voir Sam Raimi de retour à la maison, celle des "vilains" qui font peur. Cela faisait un paquet de temps que je n'avais pas flippé devant un film, et je dois avouer que ce soir, je...

Lire la critique

il y a 11 ans

33 j'aime

9

Jusqu'en enfer
Plume231
8

"Buttoned ticket on a one way ride" !!!

Sam Raimi adore jouer les sales gosses, et ce n'est pas un passage par le cinéma hollywoodien à filmer une araignée qui a atténué cela ; au contraire, on dirait qu'il s'est retenu pendant ces années...

Lire la critique

il y a 5 ans

27 j'aime

3

Jusqu'en enfer
Plug_In_Papa
5

M'entraînent jusqu' à l'insomnie, les fantômes de l'ennui

Les plus jeunes (ainsi que les moins cultivés) l'ignorent sans doute mais Sam Raimi n'a pas fait que Spider Man dans sa vie, il a même exercé le métier fort peu mondain de "petit réalisateur...

Lire la critique

il y a 11 ans

25 j'aime

7

Ernest et Célestine
takeshi29
8

Éric Zemmour : " "Ernest et Célestine" ? Un ramassis de propagande gauchiste "

"Ernest et Célestine" est-il un joli conte pour enfants ou un brûlot politique ? Les deux mon général et c'est bien ce qui en fait toute la saveur. Cette innocente histoire d'amitié et de tolérance...

Lire la critique

il y a 9 ans

272 j'aime

34

Gone Girl
takeshi29
8
Gone Girl

Nos étoiles contraires

Il y a quelques semaines je vous racontais comment ma fille m'avait tendu un piège : http://www.senscritique.com/film/Nos_etoiles_contraires/critique/37679152 Cette fois, la laissant à nouveau mener...

Lire la critique

il y a 7 ans

249 j'aime

21

Racine carrée
takeshi29
8

Alors, formidable comme "Formidable" ?

En 2010, la justice française m'avait condamné à 6 mois de prison avec sursis pour avoir émis un avis positif sur le premier album de Stromae (1). La conclusion du tribunal était la suivante : "A...

Lire la critique

il y a 9 ans

249 j'aime

34