Avis sur

Kickboxer : Vengeance par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Eric Sloane,champion américain de kickboxing,accepte un combat en Thaïlande contre la vedette locale de muay-thaï,le monstrueux Tong Po.L'asiatique démolit tellement le yankee qu'il le laisse raide mort.Kurt,le jeune frère d'Eric,crie vengeance et défie à son tour l'ignoble Tong Po.Mais il va falloir s'entraîner dur et,comme on ne change pas une équipe qui perd,il se fait coacher par maître Durand,celui-là même qui avait préparé son frangin avec le résultat que l'on sait.22 ans après l'enterrement sans fleurs ni couronne de la franchise bastonnière avec l'oubliable "Kickboxer 5",et 28 ans après l'original avec Jean-Claude Van Damme,des producteurs ont donc eu la peu lumineuse idée de ressusciter les aventures de Sloane.C'est le nanarman John Stockwell qui réalise,et c'est produit et écrit par Dimitri Logothetis,qui réalisera lui-même une suite intitulée "Kickboxer-L'héritage" deux ans plus tard.Pour être complet,signalons que deux des vedettes du film,JCVD et Dave Bautista,occupent des postes de producteurs exécutifs.Les scénaristes ne se sont pas fatigués et nous resservent carrément l'histoire du premier film de la série,ce qui fait de ce "Vengeance" un simple remake.Ce qui n'est pas plus mal car les quelques innovations ici apportées ne sont pas des plus heureuses.Ainsi voit-on d'abord Kurt s'introduire chez son ennemi pour le flinguer,attitude minable que n'aurait jamais eue le personnage originel.Il est découvert et neutralisé par Tong Po qui,bizarrement,le confie à la police.Vu le pedigree de ce type impitoyable,la logique aurait voulu qu'il se contente de l'exécuter,mais ça aurait notablement écourté le film.Il y a aussi une improbable histoire d'amour entre Sloane et une fliquette thaïlandaise hyper bonnasse mais agaçante.Par contre,donner le rôle de l'entraîneur à Van Damme est très pertinent.Dans le "Kickboxer" de 89,c'est lui qui subissait une formation inhumaine orchestrée par un maître asiatique.Là,c'est lui qui initie le nouveau Sloane aux subtilités de la castagne à mort,ce qui nous vaut des scènes à la fois musclées et drôlatiques dominées par un JC ironique à souhait.Hélas,cette partie du film est vite expédiée au profit d'éléments moins intéressants.Ce qui sauve l'ensemble est le bon niveau des combats,assez bien filmés et d'une ultra-violence sans concessions.Tous les acteurs principaux sont d'authentiques spécialistes des arts martiaux,dont plusieurs font de fructueuses carrières cinématographiques.Alain Moussi,le héros,s'en sort honorablement vu le contexte,mais il est loin de posséder le charisme de Van Damme.Idem pour Dave Bautista,qui ne fait pas oublier le Tong Po initial,Michel Qissi,beaucoup plus impressionnant et terrifiant.A noter que Qissi fait ici un bref caméo.Gina Carano,qui avait tourné "Out of control" pour Stockwell en 2014,est présente mais,curieusement,elle n'a aucune scène de baston.On a également Georges St-Pierre,que Steven Seagal rétame la même année dans "Killing Salazar".Moussi,Van Damme et la belle Sara Malakul Lane reprendront leurs rôles dans "L'héritage".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 66 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de pierrick_D_ Kickboxer : Vengeance