Je t'aime moi non plus

Avis sur L'Affaire Thomas Crown

Avatar Al_
Critique publiée par le (modifiée le )

Le film démarre par l'un des plus beaux générique qui soit. Une composition en split screen avec un kaléidoscope de couleurs sur une chanson de Michel Legrand. Une réussite signée Pablo Ferro qui donne immédiatement le ton.

L'histoire est celle d'un millionnaire qui cherche le frisson en organisant des attaques de banques et qui se voit suspecté par une enquêtrice d'assurance hors pair. Mais cette histoire policière n'est qu'un prétexte au vrai sujet du film : une rencontre, un affrontement entre deux redoutables adversaires qui vont jouer au chat et à la souris, aussi bien intellectuellement que sentimentalement. La partie policière est certes bien menée, bien filmée et reste un classique du genre mais elle devient vite secondaire dès que les deux protagonistes sont face à face. L'enjeu est ailleurs, dans une rivalité d'égos. Tout le sel réside dans ce couple qui se cherche, s'évite avant de finalement se perdre. Les personnages sont deux joueurs qui se sont trouvés pour le plus beau défi, leur chef d'œuvre, un duel où ils devront se dévoiler au risque d'y laisser une partie d'eux-mêmes. Une lutte dont le vainqueur sera aussi le vaincu.

Chaque rencontre est un grand moment de glamour et de sensualité d'une rare intensité. Les scènes du baiser ou de la partie d'échecs sont l'occasion de jouer sur les silences, les non-dits et bien sûr les regards. Faye Dunaway et Steve McQueen sont irrésistibles, ils sont à l'apogée de leur carrière, ils sont alors la quintessence du charme et de la séduction. Chaque apparition de Faye Dunaway est d'ailleurs digne d'un défilé de mode.
Les comédiens ne se contentent pas de nous séduire, leur jeu est aussi convaincant, particulièrement dans un film où les dialogues sont réduits et où ils recèlent souvent des double sens. Là où Faye Dunaway est frondeuse et presque dans l'exubérance, Steve McQueen reste dans la sobriété avec une touche marquée de mélancolie qui donne son empreinte au film, une impression accentuée par le thème musical qui sait à merveille se substituer à des dialogues devenus superflus.

L'affaire Thomas Crown est l'alliage parfait du polar et du film romantique. Ajoutez le casting le plus glamour de l'époque à une mise en scène enlevée et novatrice et vous obtenez un grand moment de cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1944 fois
27 apprécient

Al_ a ajouté ce film à 2 listes L'Affaire Thomas Crown

  • Films
    Cover Top 100

    Top 100

    Classement finalement assez variable selon l'humeur et les revisionnages.

  • Films
    Cover Les plus beaux génériques

    Les plus beaux génériques

    Hommage aux créateurs des séquences de générique. Avec une mention spéciale pour Saul Bass. Liens disponibles...

Autres actions de Al_ L'Affaire Thomas Crown