Affiche L'Âge d'or

Critiques de L'Âge d'or

Film de (1930)

  • 1
  • 2

Il était une fois le cinéma français - Episode 1 : 1930 "Les débuts du parlant"

Je fais un commentaire détaillé de l'âge d'or dans le premier épisode d'un projet de série documentaire consacré au cinéma français, et que vous pouvez voir à l'adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=yqxmR2-HO00 Pour résumer mon avis, j'ai adoré le film qui est un énorme troll et foutage de gueule, et pour l'époque... Lire la critique de L'Âge d'or

6 2
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·

Invitation surréaliste

Film surréaliste par excellence, en ce sens où il réunit tout ce qui caractérise cette tentative historique fondamentale de transcender la vie quotidienne, à savoir l’onirisme, l’imaginaire, la relation à l’inconscient mais aussi la subversion du politique, de l’art, de la morale, l’Age d’or est tourné en 1929. Le surréalisme est alors à son apogée, synthèse de tendances diverses qui cherchent... Lire la critique de L'Âge d'or

18 1
Avatar steka
9
steka ·

Critique de L'Âge d'or par JimAriz

Un chien andalou a tellement surpris qu'on a laissé Dali et Buñuel réaliser leur long métrage. Malheureusement Dali ne sera finalement pas du projet, ce qui n'empêche pas Buñuel de faire un film encore plus surréaliste que le précédent. Dès son introduction avec un petit documentaire sur des scorpions, le film nous happe littéralement, nous emmène on ne sait où et nous fait ressortir la bouche... Lire la critique de L'Âge d'or

9 1
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

"Ou bien vous appartenez à l'humanité civilisée, ou bien vous êtes de tout coeur avec Bunuel"

Critique tirée du livre "1001 films à voir avant de mourir". (ATTENTION : SPOIL) En 1928, un film totalement surréaliste tourné en deux semaines , "Un chien andalou", stupéfia l'opinion et ravit l'intelligentsia. Cela poussa le vicomte de Noailles à financer le premier long métrage de ses auteurs, deux jeunes espagnols installés en France: Luis Bunuel et Salvador Dali (le second se retira... Lire l'avis à propos de L'Âge d'or

9
Avatar RoroRoro
7
RoroRoro ·

Critique de L'Âge d'or par Zogarok

Deux ans après le court Un Chien Andalou, spectacle aux choix artistiques inédits, Luis Bunuel, toujours en tandem avec Salvador Dali pour le scénario et la supervision, réalise « peut-être l’unique film intentionnellement surréaliste ». Provoquant à son époque (1930) les foudres de la censure, l’émulation dans la critique et les débats enflammés chez les... Lire la critique de L'Âge d'or

4 1
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·

Scandale !

En 1930 Luis Buñuel écrit L’Âge d’or avec l’aide de son fidèle ami Salvador Dalí, avec lequel il avait déjà écrit le scénario d’Un Chien andalou, film qu’il réalisa l’année précédente. Les deux artistes se revendiquèrent du mouvement surréaliste (du moins ponctuellement concernant Buñuel), ce mouvement artistique prenant son origine dans le dadaïsme et définit par André Breton en 1924 dans... Lire l'avis à propos de L'Âge d'or

2 1
Avatar Tristan L'Hermite
10
Tristan L'Hermite ·

C'est cool parce que c'est gratuit.

Scénario : Heuuuuuuuuuuuuuuuuu.... Il y a des scorpions qui tuent un mignon petit rat puis après t'as une invasion d'Evêques sur la plage. Alors des mecs dans une cabane décident de partir voir ça mais lorsqu'ils arrivent finalement les évêques sont morts et du coup, une délégation arrive en barque pour poser la première pierre de Rome devant leurs cadavre.... Lire la critique de L'Âge d'or

2
Avatar Mad Dog
7
Mad Dog ·

Antisocial (ou clérical) tu perds ton sang froid

Voici un âge d'or engoncé dans sa posture et malheureusement malmené par ses propres intentions. Ce second film de l'espagnol Luis Bunuel porte la marque de la jeunesse, de l'impétuosité et de la raideur de son auteur. Pétri de son propos, Bunuel fait une oeuvre subversive. Soit, cela est établi. Mais malgré l'usage de l'imagerie et des modalités narratives surréalistes, le résultat... Lire l'avis à propos de L'Âge d'or

Avatar Presque
5
Presque ·

l'age d'or

cinéma surréaliste sans effets spéciaux c'était la bonne époque on devrait s'y remettre au surréalisme avec la technologie d'aujourd'hui ça pourrait être intéressant mais voilà comment aborder un théme aussi alambiqué Peut-on produire un film avec la logique d'un rêve? Lire la critique de L'Âge d'or

Avatar Space2001
8
Space2001 ·

Critique de L'Âge d'or par Ygor Parizel

Un film mythique de l'Histoire du cinéma et du surréalisme, mais sa qualité intrinsèque ne vaut pas sa réputation. Avec un lyrisme certain L. Buñuel dresse une attaque principalement envers la religion (Christianisme), à grand coup d'allégorie et de symbole traîné dans la boue. Visuellement, ce n'est pas folichon même si il y a quelques belles idées par-ci par-là. Lire l'avis à propos de L'Âge d'or

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2