Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Affiche L'Ainé des Ferchaux

L'Ainé des Ferchaux

(1963)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 0
  2. 2
  3. 3
  4. 12
  5. 45
  6. 113
  7. 104
  8. 38
  9. 12
  10. 3
  • 332
  • 12
  • 223

Contraint de renoncer à une carrière de boxeur qu'il avait un temps envisagée, un jeune homme se fait engager comme secrétaire d'un vieux banquier, Dieudonné Ferchaux, contraint de quitter précipitamment la France pour fuir la justice. À New York puis à La Nouvelle-Orléans, les deux hommes...

Casting : acteurs principauxL'Ainé des Ferchaux

Casting complet du film L'Ainé des Ferchaux
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Ainé des Ferchaux
VS
Critique de L'Ainé des Ferchaux par Maqroll

Après Léon Morin prêtre et Le Doulos, Melville clôt son cycle Jean-Paul Belmondo avec ce curieux Aîné des Ferchaux… Ensuite, il se tournera définitivement vers le cinéma commercial, même si Le Samouraï peut être considéré avec une certaine estime. Ici, il adapte (comme beaucoup avant lui et après lui) un roman de Simenon, auteur béni pour les cinéastes dont les adaptations cinématographiques ne se comptent plus. Comme toujours dans l’univers de Simenon, l’essentiel va consister ici dans ce qui...

5
Il faut battre l'aîné...

Un film étrange, indolent, désincarné, dans lequel Melville semble plus amoureux des paysages qu'il film (l'Amérique, la vraie, la profonde), que par ses acteurs ou son intrigue. Vanel tire (comme souvent) admirablement son épingle du jeu, rappelant un peu son rôle de pitoyable magnifique du Salaire de la Peur, mais Belmondo est mauvais comme un cochon, raide, inexpressif, décalé. Le film ne va jamais vraiment nulle part, entre errance initiatique ratée, portrait de médiocres à la Simenon,... Lire l'avis à propos de L'Ainé des Ferchaux

4 8

PostsL'Ainé des Ferchaux

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (8)
L'Ainé des Ferchaux
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Jean-Paul et Mr Vanel

Jean-Pierre Melville retrouve Belmondo pour la troisième et dernière fois avec cette adaptation du roman de Georges Simeon, d'abord prévu par Jean Valère avec Alain Delon mais ce dernier préférant aller tourner pour Antonioni et L'Eclipse. Le metteur en scène de Le Doulos s'attarde donc sur la relation que va entretenir un vieux banquier fuyant la justice en... Lire l'avis à propos de L'Ainé des Ferchaux

14 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·
Critique de L'Ainé des Ferchaux par FrankyFockers

Je n'en gardais pas un souvenir génial et, malgré un début plan-plan et vraiment vieillot, le film trouve finalement son style dès que le voyage débute. C'est un Melville assez classique, mais il y a quelques décrochages d'avec la fiction, comme la splendide recherche de la maison d'enfance de Frank Sinatra par exemple, qui en font un film à part et un objet tout à fait aimable. Lire la critique de L'Ainé des Ferchaux

1 1
Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·
Pas de clerc

Lorsqu’on a en tête Samouraï, Doulos, Cercle rouge et autre Armée des ombres , L’aîné des Ferchaux ne tient vraiment pas la route, la route interminable parcourue par les deux protagonistes dans des États-Unis gluants, poisseux, nocturnes. Pourtant, Jean-Pierre Melville a déjà, à l’époque, trouvé son style (d’ailleurs il a déjà tourné Bob le flambeur,... Lire la critique de L'Ainé des Ferchaux

1 5
Avatar Impétueux
4
Impétueux ·
Découverte
Critique de L'Ainé des Ferchaux par Broyax

Une ballade en bagnole au pays des hamburgers puis des aller-retours au bistrot du coin en Louisiane, c'est ça "l'aîné des Ferchaux". Rajoutez tout de même quelques bons dialogues entre les deux monstres sacrés, le vieux Vanel et le jeune Belmondo, tous deux à la hauteur de leur (grande) réputation mais cela ne suffit pas à faire pencher la balance d'un film bancal dès le départ. On... Lire la critique de L'Ainé des Ferchaux

Avatar Broyax
3
Broyax ·
Toutes les critiques du film L'Ainé des Ferchaux (8)
Vous pourriez également aimer...