"Tiens, je ronfle mais je ne dors pas"

Avis sur L'Ambulance

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

J'aime bien Larry Cohen. Et faut bien admettre qu'il y a de bonnes choses dans ce film, dont justement des thèmes chers à l'auteur. Mais bon... cela ne suffit pas toujours...

Ainsi, le scénario part d'une très bonne idée, une idée un peu bizarre et glauque d'après le pitch (torturer des diabétiques), mais qui se révèle incroyablement sous-exploitée. En effet, de cet aspect horrifique, Larry Cohen n'en tire aucun jus. Tout juste quelques scènes. Autre idée géniale, cette ambulance à traquer dans New-York. New York se résume ici à quelques lieux jamais vraiment approfondis. Et cette traque n'a jamais vraiment lieu. Enfin, le héros est un dessinateur. Cela ne sert pas à grand chose si ce n'est découvrir quelques jolis dessins. Mais en soi, il aurait été chômeur que ça n'aurait pas vraiment changé l'intrigue. Et puis tout ça stagne de manière excessive : le récit commence avec un faux départ qui sert tout de même à poser les enjeux mais pour ensuite attendre 30 minutes avant que le récit ne démarre réellement. Entre deux bonnes idées, il y a toujours des moments de ce genre, où il ne se passe rien. Mais ces moments où il se passe quelque chose sont souvent bien Z, bien fun, bien marrant, bien délirant.

La mise en scène est un peu cheap mais fonctionne. On dirait que tout le budget est passé entre les mains des cascadeurs qui se prennent des voitures de face, de côté, dans le dos, et qui ricochent comme une balle de ping-pong parfois. C'est très drôle. Y a aussi une belle explosion à la fin et puis l'ambulance a une belle allure, dommage qu'on la voit si peu. Le montage fonctionne globalement bien, c'est rythmé (c'est vraiment l'histoire qui manque de rythme). Et puis il y a Eric Roberts avec un mulet à faire rougir McGyver et une énergie débordante renforcée par une VF bien franchouillarde.

C'est marrant de retrouver plein d'ingrédients de Larry Cohen dans ce film : New York, des flics pas malins, l'autorité qui embrouille le citoyen, le bon vieux téléphone, ...

Bref, une série B qui aurait pu être vraiment fun si l'auteur avait su exploiter correctement ses idées mais qui reste assez divertissant pour que le spectateur ne s'ennuie pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 540 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper L'Ambulance