Le Classique.

Avis sur L'Exorciste

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

Interdit dans plusieurs pays pendant des années, censuré pour son passage à la télévision, acteur de plusieurs évènements étranges durant sa production... L'Exorciste a changé la face du cinéma de genre, indéniablement... Mis en scène par William Friedkin, qui change clairement de registre après son fameux French Connection, le long-métrage narre la mésaventure satanique de Chris, mère célibataire et actrice reconnue, qui plonge considérablement dans l'horreur lorsque sa fille de douze ans, Regan, se voit posséder par le Diable en personne.

D'abord enveloppée dans l'incompréhension la plus totale, cette mère aimante va faire d'innombrables analyses à son enfant, son entourage ainsi que les différents médecins qu'elle consulte pensant à un trouble psychologique intense. Mais lorsque aucun résultat ne s'avère concluant et lorsque la situation empire de manière fantastique, Chris n'a plus d'autre choix que de faire appel à une méthode chrétienne rarement utilisée : l'exorcisme.

Friedkin décide de proposer un récit on ne peut plus progressif, la fameuse séance d'exorcisme n'ayant lieu qu'en fin de métrage et de manière finalement assez courte, le reste du long-métrage dévoilant la possession peu à peu évolutive de Regan, passant d'une petite fille sage et pleine de vie à une créature immonde, au visage recouvert de cicatrices et au langage d'une vulgarité rarement aussi crue. Le choc du film réside par ailleurs dans le fait que la victime possédée est une enfant, une fille de surcroît, qui jure, vomit et agit telle une dévergondée.

La prestation inoubliable de la jeune Linda Blair fait donc son effet et apporte au long-métrage son aura culte, épaulée par la prestation d'Ellen Burstyn en mère désespérée, de Jason Miller en prêtre-psychanalyste dépressif et bien entendu de Max von Sydow, l'exorciste du titre. S'ajoute à ce script diabolique une atmosphère lugubre épaulée par l'angoissante musique de Steve Boeddeker et la photographie d'Owen Roizman. Maîtrisé, déconcertant, souvent effrayant, le long-métrage reste encore aujourd'hui un monument d'angoisse et de terreur ponctué de scènes choc mémorables et d'une musique horrifiante, devenant un classique du cinéma d'horreur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 126 fois
1 apprécie

MalevolentReviews a ajouté ce film à 1 liste L'Exorciste

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films possédant une version longue

    Les meilleurs films possédant une version longue

    Avec : Il était une fois en Amérique : Version Intégrale, Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du roi, Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours, Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'anneau,

Autres actions de MalevolentReviews L'Exorciste