Affiche L'Incorrigible

Critiques de L'Incorrigible

Film de (1975)

  • 1
  • 2

Critique de L'Incorrigible par Alligator

Alors, bien sûr, ce n'est pas le meilleur Audiard, pourtant il y a quelques scènes qui valent la peine d'être vues, en l'occurrence d'être entendues, notamment les scènes où Julien Giomar (magistral) évoque le Mont St-Michel ou sa bien aimée, ou mieux quand il verse sa bile à l'encontre de la médiocrité de ses contemporains. Rien que pour ces petits instants, ces petits bijous made in Audiard,... Lire la critique de L'Incorrigible

3
Avatar Alligator
6
Alligator ·

Une sympathique arnaque

Le duo Belmondo De Broca se reforme pour raconter l’histoire d’un arnaqueur qui reprend du service dès sa sortie de prison. C’est loin de ce qu’ils ont pu faire de mieux l’un et l’autre, Bebel en fait un peu trop et peut s’avérer lassant par moment et De Broca filme un peu en pilote automatique. Mais le ton léger du film le rend tout de même sympathique. Ce côté sympathique vient aussi de... Lire la critique de L'Incorrigible

Avatar ROUB_ELDIABLO
5
ROUB_ELDIABLO ·

Quand on ment, plus c'est gros plus ça passe ?

L'idée de mettre en scène un mythomane et de s'amuser avec n'est pas mauvaise, on a le duo De Broca et Audiard respectivement à la réalisation et au scénario donc ça ne laissait présager que du bon. Seulement, le fait que tous les mensonges du personnage de Belmondo passent comme une lettre à la Poste, je trouve ça vite trop gros et ça m'a soulé tout le long du film. Vraiment, les 10... Lire la critique de L'Incorrigible

Avatar Guillaume L.
5
Guillaume L. ·

belmondo en extase

Le jeu de Belmondo, exceptionnel, passant du rire à la tristesse, du subtil au grotesque. Un film plein d'humour, tout se tient dans le jeu d'acteur. Les compagnons de Belmondo complètent eux aussi très bien le tableau avec une finesse et un comique parfait. Film sympathique en ce samedi pluvieux. Lire la critique de L'Incorrigible

Avatar Jo__Rdg
8
Jo__Rdg ·

Critique by NєσLαιη

C'est vrai que Jean-Paul Belmondo en fait des tonnes, parfois ça passe pas, parfois ça passe bien, en tout cas à nouveau dans ce film, il n'arrête pas, de déguisement en déguisement il arrive même à faire oublier les cotés un peu gros du scénario. L'artiste l'emporte sur le fond et soulève le film, c'est rare. Lire la critique de L'Incorrigible

Avatar NєσLαιη
7
NєσLαιη ·

Critique de L'Incorrigible par FrankyFockers

Je n'en gardais qu'un vague souvenir d'enfant, et j'adore De Broca, mais malheureusement le film est nul, mais nul... A un point qu'il en devient agaçant. Belmondo est en sur-régime permanent, ne joue jamais mais fait le clown, d'ailleurs je suis persuadé que c'est en repensant ce film que les guignols ont créé leur marionnette, tac tac boum boum, c'est moi... là c'est ça dans chaque plan et... Lire la critique de L'Incorrigible

1 2
Avatar FrankyFockers
2
FrankyFockers ·

Moi j'aime bien Geneviève Bujold

C'est vraiment très moyen au début avec un Belmondo, qui en fait trop, des textes trop écrits, et une musique qui conviendrait mieux à un cape et d'épée. Et puis miracle tout s'emballe pendant la longue et plutôt bonne scène du vol du triptyque. Ajoutons-y une conclusion assez amorale et la présence rafraichissante de Geneviève Bujold et ça nous donne un film qui n'est pas si mal que ça (mais... Lire la critique de L'Incorrigible

1 1
Avatar estonius
6
estonius ·

L'intemporel

La décennie 1975-1985 de Belmondo représente pour moi de très bons souvenirs d'enfance. Si c'est votre cas également, vous devez appréhender le "revisionnage" des films de cette période maintenant que vous avez un peu plus de bouteille ; et surtout d'exigences. N'ayez craintes, cet Incorrigible, est un cru qui vieillit plutôt bien et garde tout son panache. Bien évidemment,... Lire la critique de L'Incorrigible

1 1
Avatar Snake  Plissken
7
Snake Plissken ·

Critique de L'Incorrigible par Stanleywhite

Le couple de Broca-Belmondo a toujours très bien fonctionné, nous délivrant quelques pépites comme 'L'homme de Rio" ou "Le magnifique". Cet "incorrigible" est beaucoup moins réussi malgré l'abattage incessant de Bébel qui multiplie les déguisements, les accents et les bons mots. Mais la farce tourne court et passée une première partie où l'on sourit à ce numéro de charme gouailleur vu et... Lire la critique de L'Incorrigible

1
Avatar Stanleywhite
5
Stanleywhite ·
  • 1
  • 2