Bande-annonce
Affiche L'Insoutenable Légèreté de l'être

L'Insoutenable Légèreté de l'être

(1988)

The Unbearable Lightness of Being

12345678910
Quand ?
6.6
  1. 6
  2. 14
  3. 31
  4. 54
  5. 147
  6. 254
  7. 363
  8. 226
  9. 80
  10. 33
  • 1.2K
  • 70
  • 1.4K

Tomas est un dragueur qui prend soin de limiter ses relations à de simples jeux érotiques. Mais un jour il tombe passionnément amoureux de Tereza.

Casting : acteurs principauxL'Insoutenable Légèreté de l'être
Casting complet du film L'Insoutenable Légèreté de l'être
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Insoutenable Légèreté de l'être
VS
Avatar Gérard Rocher
8
Critique de L'Insoutenable Légèreté de l'être par Gérard Rocher

En cette année de 1968, nous sommes en plein printemps de Prague.Thomas est un brillant chirurgien dans un hôpital de la capitale. Sa particularité est d'être un dragueur absolument incurable, fantasmant à la vue d'un jupon. Bien entendu il ne s'attache jamais à ses conquêtes mais un jour il rencontre la charmante Tereza. Il est piégé, il en tombe amoureux fou à tel point qu'il l'épouse. Pourtant le jeune homme n'est pas "guéri" et...

31 5
Avatar Angie_Eklespri
4
Angie_Eklespri
Vous avez dit légèreté ?

Kaufman a pris le titre du livre à la lettre. Ce n’est pas parce qu’il y a écrit légèreté, qu’il fallait que le film ait un montage qui fond comme un comprimé effervescent. Je n’ai pas lu le livre. Mais ce que je vois là, c’est une tentative désespérée, pour imiter le style d’un écrivain, où je n’y connais plus rien. Points de vues multiples, personnages qui s’interchangent, qui font des choses limites incohérentes, (c’est délicat dans un film), une narration libre, des rebondissements de... Lire l'avis à propos de L'Insoutenable Légèreté de l'être

3
Critiques : avis d'internautes (19)
L'Insoutenable Légèreté de l'être
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Daniel le Magnifique

Si Juliette y est suprêmement émouvante, Lena magnifiquement libérée, que dire de Daniel Day -Lewis ? Il EST Tomas le Magnifique : solaire, sensuel, souple et félin, regard et sourire magnétiques, véritable concentré de séduction qui fait tomber les femmes comme des mouches, dans cette... Lire l'avis à propos de L'Insoutenable Légèreté de l'être

40 20
Avatar Aurea
8
Aurea ·
The Unbearable Lightness of Being

Surprenant de voir un studio américain financer un film de près de trois heures sur un sujet dramatique, adapté de Milan Kundera et finalement peu spectaculaire si l'on omet les évènements de Prague au cœur du récit (soit cinq minutes de métrage pour un public américain qui s'en tape royalement). Le résultat est un film à l'allure terriblement européenne, maîtrisé au niveau de la forme mais... Lire l'avis à propos de L'Insoutenable Légèreté de l'être

1
Avatar Seance-sup-0H30
7
Seance-sup-0H30 ·
Découverte
Une trahison

Oui, oui, le mot est rude. Mais ce film est, non seulement immensément, que dis-je, incommensurablement chiant (pardonnez-moi), mais aussi plat et vide. 4, parce que je suis quelqu'un de généreux, et que si le début est un désastre, la suite remonte un peu le niveau - et qu'au niveau de l'histoire en tant que telle, il n'y a pas de trahison majeure, voire pas de trahison du tout. La trahison... Lire la critique de L'Insoutenable Légèreté de l'être

13 1
Avatar Eggdoll
3
Eggdoll ·
Kundera adapté

"L'histoire est tout aussi légère que la vie de l'individu, insoutenablement légère, légère comme un duvet, comme une poussière qui s'envole, comme une chose qui va disparaître demain." (Milan Kundera). Il semblait impossible d'adapter le miraculeux roman de Kundera, et Kaufman - un Américain ! - l'a fait... Son film porte d'une manière très... Lire la critique de L'Insoutenable Légèreté de l'être

4
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Daniel Day Lewis n'a pas besoin de moustache pour jouer n'importe comment

Daniel Day Lewis promène sa classe et sa silhouette longiligne dans ce film qui mélange allègrement petite et grande histoire. Grande histoire avec le printemps de Prague qui embrase la tchéquie, petite histoire avec cet impayable Daniel qui ne cesse de sortir ses meilleurs regards profonds pour séduire toutes les donzelles du secteur, ça sent l'actor's studio à tous les étages. Personnellement... Lire la critique de L'Insoutenable Légèreté de l'être

6 1
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·
Toutes les critiques du film L'Insoutenable Légèreté de l'être (19)
Bande-annonce L'Insoutenable Légèreté de l'être
Vous pourriez également aimer...