Un mécanicien soigne son père malade avec des gâteaux à base de marijuana. Mais il est recherché pour le paquet qu'il a volé. Iscelitel est un excellent premier film qui mélange des ingrédients de comédie et de drame, relevé par une observation sociale très pertinente. La Macédoine est plongée depuis plus de 20 ans dans une "transition" qui n'en finit pas et son gouvernement préfère construire des bâtiments baroques qui défigurent Skopje, plutôt que de répondre aux besoins basiques de la population, notamment en matière de santé. Cette comédie noire, typique du cinéma des Balkans, est sans prétention mais écrite avec soin et un grand sens humaniste.

6nezfil
7
Écrit par

Le 2 février 2018

1 j'aime

The Power of the Dog
6nezfil
8

Du genre masculin

Enfin un nouveau film de Jane Campion, 12 ans après Bright Star ! La puissance et la subtilité de la réalisatrice néo-zélandaise ne se sont manifestement pas affadies avec Le pouvoir du chien, un...

il y a plus d’un an

65 j'aime

12

Drunk
6nezfil
8
Drunk

Mélan(al)colique

Le problème de Thomas Vinterberg est d'avoir atteint un niveau très élevé dès son deuxième long-métrage, Festen, sans être capable de réitérer pareille performance par la suite, malgré quelques...

il y a 2 ans

56 j'aime

Mon inconnue
6nezfil
7
Mon inconnue

Relativité restreinte

Et si on supprimait les bandes-annonces des salles de cinéma ? Celle de Mon inconnue, outre le fait qu'elle dévoile copieusement tous les tenants et presque les aboutissants du film, en accentue la...

il y a 4 ans

55 j'aime

9