Bande-annonce
Affiche La 317e Section

La 317e Section

(1965)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 0
  3. 4
  4. 11
  5. 48
  6. 103
  7. 337
  8. 445
  9. 184
  10. 69
  • 1.2K
  • 125
  • 1K

Guerre d'Indochine. La dernière marche de la 317e section qui reçoit son ordre de repli. La section est composée de 41 Laotiens et de 4 Français.

Casting : acteurs principauxLa 317e Section

Casting complet du film La 317e Section
Match des critiques
les meilleurs avis
La 317e Section
VS
"Le blanc part mais le jaune reste" !!!

Ce serait un très gros euphémisme d'écrire que le cinéma ne croule pas sous les films évoquant le Guerre d'Indochine. Et la majeure partie d'entre eux, ou du moins les plus célèbres d'entre eux, viennent du même réalisateur Pierre Schoendoerffer, ancien engagé volontaire dans ce conflit et donc témoin de première main. Ici pas d'héroïsme à deux balles, pas de grandes envolées lyriques, juste une poignée d'hommes tentant à travers la jungle d'aller d'un point A à un...

23 3
Pitié...

La 317e section se prend l'offensive de Dîen Bîen Phu en pleine poire. A sa tête, le sous-lieutenant Torrens (Jacques Perrin), un petit jeune encore assez idéaliste. Sous ses ordres, le radio Perrin et l'adjudant Willsdorff, un ancien "Malgré nous" qui connaît bien la guerre et l'Indochine. La seule chance de la section est de faire route vers le sud à travers la jungle, mais Roudier est blessé. Torrens fait brancarder les blessés et laisse Willsdorff en arrière pour mener... Lire l'avis à propos de La 317e Section

2 2
Critiques : avis d'internautes (33)
La 317e Section
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
« Qu’est-ce que ça veut dire, dégueulasse ? C’est la guerre. »

Un film de guerre français ? Un film réaliste de guerre français ? Oui, et un très grand film. Caméra à l’épaule, dans un noir et blanc somptueux, alternant les plans sur une nature carcérale et les portraits d’hommes en souffrance et en marche, le film nous embarque au cœur d’un quête perdue d’avance puisqu’il s’agit d’un repli. Sans solennité, à hauteur d’homme, nous apprenons à connaître... Lire l'avis à propos de La 317e Section

34 1
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·
La preuve par l'oeuf.

La guerre, c'est ça: Pas de super-héros, la souffrance, la fatigue, la dysenterie, les copains qui meurent, la peur qu'on cache derrière un baroud d'honneur...la mort. En marge de la bataille de Diên Biên Phu, une section essaie de rejoindre une zone sure à travers la jungle hostile. C'est donc l'histoire d'une guerre perdue, l'histoire d'hommes isolés en territoire hostile qui... Lire l'avis à propos de La 317e Section

29 4
Avatar -Marc-
9
-Marc- ·
"Y z'ont buté Gégène!"

Mai 1954: une section de supplétifs - 40 Laotiens, 4 Français, un frigo - embarquée pour une drôle de marche à pied: 150 kms de jungle en plein dispositif Viet... C'est sans espoir, et pourtant on y croit. Le Cyrard, l'Ancien de Tcherkassy, qui s'en sortira? Et pour quoi? Un film inoubliable, une légende. Lire l'avis à propos de La 317e Section

6 6
Avatar troglo78
10
troglo78 ·
Découverte
Le dernier combat du lieutenant Torrens

Ancien du Service Cinématographique des Armées et vétéran de Dien Bien Phu, Pierre Schoendoerffer représente une exception dans le cinéma contemporain. Son œuvre – huit longs métrages en 40 ans – peut se lire comme une longue et fertile méditation sur son expérience... Lire la critique de La 317e Section

22 5
Avatar Step de Boisse
10
Step de Boisse ·
Risotto de français à la poudre noire

Son âpreté suffocante, son désespoir chronique et sa tristesse infinie, La 317ème section les puise essentiellement dans la quête constante de réalisme menée d’une main de fer par Pierre Schoendoerffer, chef d’orchestre exigeant d’un tournage de caserne pendant près d’un mois pour pouvoir la côtoyer. Lui qui avait vécu la guerre d’Indochine est parvenu à la retranscrire dans une histoire... Lire l'avis à propos de La 317e Section

15
Avatar oso
8
oso ·
Toutes les critiques du film La 317e Section (33)
Bande-annonce
La 317e Section
Vous pourriez également aimer...