Bande-annonce
Affiche La Belle Époque

La Belle Époque

(2019)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 42
  2. 45
  3. 113
  4. 204
  5. 555
  6. 1636
  7. 4125
  8. 3566
  9. 1018
  10. 252
  • 12K
  • 692
  • 3.9K

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix....

Casting : acteurs principauxLa Belle Époque

Casting complet du film La Belle Époque
Diffusion TV
La Belle Époque
  • mardi 18 mai sur Canal+ Cinéma à 01:29
  • jeudi 20 mai sur Canal+ Cinéma à 02:08
  • mercredi 19 mai sur Canal+ Décalé à 09:55
  • vendredi 21 mai sur Canal+ Décalé à 02:26 | 02:26
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
La Belle Époque
VS
Avatar Eric Pokespagne
7
Ready Player Two

Personnellement, je ne sais rien de Nicolas Bedos (fils de... ?), même si j'ai cru comprendre qu'il s'agit de quelqu'un qui n'a pas très bonne réputation. Pourtant, à voir son "La Belle Epoque", j'ai tendance à penser plein de bonnes choses de lui : d'abord parce que le scénario de ce film est certainement l'un des plus malins que j'ai vus dans un film français depuis belle lurette, avec ce jeu imparable entre réalité et virtualité, auquel nul n'échappe, même pas -...

72 13
Des seventies en carton-pâte

Le deuxième long-métrage du fils Bedos débute comme une série Netflix : sur les chapeaux de roues. Pendant pas moins de 30 minutes, nous sommes emportés malgré nous dans une déferlante de scènes montées à toute allure et qui se révèlent d'une étonnante vulgarité. Ça s'insulte, ça s'engueule sur les toilettes, ça vomit, ça se trompe et se jette à la rue en pyjama. Rares sont les débuts de films aussi ratés. Malgré le chaos, le spectateur parviendra à déceler le pitch : Victor,... Lire la critique de La Belle Époque

18
Critiques : avis d'internautes (177)
La Belle Époque
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les fausses connivences

Film sur l’écriture, la mise en scène et la manipulation, La Belle Époque est malin à plus d’un titre. Nicolas Bedos a par exemple eu la bonne idée de ne pas y jouer, conscient de la détestation épidermique dont il peut faire l’objet, préférant déguiser son personnage sous les traits d’un Guillaume Canet plus avenant, mais qui ne... Lire la critique de La Belle Époque

79 5
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Le passé rêvé.

Daniel Auteuil joue un sexagénaire désabusé, rétif au progrès, qui saoule tellement sa femme, Fanny Ardant, qu'elle le vire. Elle est dans l'avenir, lui n'aime que le passé ; c'est idéal pour un entrepreneur joué par Guillaume Canet, qui lui propose à Auteuil, à l'aide de décors et d'acteurs, de revenir dans l'époque qu'il souhaite. Il choisit un jour de 1974, quand il rencontre pour la... Lire la critique de La Belle Époque

4 3
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·
Découverte
Se souvenir des belles choses

Entre Nicolas Bedos et moi, le courant n'est jamais réellement passé. Si je l'avais trouvé pas mal dans des films comme Populaire ou Amour et Turbulences, où il ne faisait que l'acteur, sans s'être autrement plus investi dans le projet, son rôle de pseudo sniper, ses chroniques un rien poseuses ou encore l'expression de la prétention... Lire l'avis à propos de La Belle Époque

32 1
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·
Vertiges du passé

D'une certaine manière, Nicolas Bedos est un "vieux" cinéaste, alors qu'il n'a que 40 ans et deux longs-métrages à son actif. Oui, vieux sage, si l'on préfère, qui non seulement semble pratiquer la grammaire du cinéma depuis des lustres mais qui porte également un regard d'une lucidité redoutable sur le temps qui passe, l'usure du couple, la nostalgie de la jeunesse, etc. C'était vrai dans... Lire la critique de La Belle Époque

13 5
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
Docteurs Feelgood

Il est deux ou trois catégories de films qui semblent devoir souffrir de défauts d'écritures récurrents, et qui ont le don, au fil des années, de m'énerver de plus en plus. Parmi ces genres, le feel-good movie vient sans problème en tête de peloton. On ne peut plus en trouver un qui ne souffre du syndrome "on dirait…" (Mais si, vous savez, cette façon qu'on avait, enfants, d'imaginer le truc... Lire la critique de La Belle Époque

34 16
Avatar guyness
5
guyness ·
Toutes les critiques du film La Belle Époque (177)
Bande-annonce La Belle Époque
Vous pourriez également aimer...