Affiche La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

Critiques de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

Film de (1959)

Critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a... par drélium

La condition de l'homme prend toute sa consistance et sa puissance finalement achevée, c'est à dire après 9h30 divisées en 3 films eux-mêmes séparés en 2 parties. Faites chauffer les rétroplannings... Masaki Kobayashi charge comme jamais sur le pouvoir séculaire et les traditions autoritaires Japonaises à travers la vie de Kaji, en partie autobiographique, humaniste et altruiste au dernier degré... Lire l'avis à propos de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

53 31
Avatar drélium
10
drélium ·

Quand il y a Koba, y'a Chi.

Une trilogie ça peut être tout aussi excitant qu'ennuyeux. C'est peut être la façon la plus optimale de vivre un voyage cinématographique et c'est pourquoi Jackson ne s'en était pas privé pour son oeuvre des plus célèbre. Exercice souvent prétentieux, la trilogie est aussi très casse gueule, notre bon vieux Peter semble d'ailleurs en faire les frais avec celle qu'il attaque en ce moment. Ce qui... Lire l'avis à propos de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

24 3
Avatar Dröm
9
Dröm ·

Critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a... par ngc111

Un premier volet centré sur le choc d'un homme confronté à la dure réalité des divergences de vue, d'opinion et de méthode. Humaniste, traité de gauchiste, Kaji découvre bien malgré lui la difficulté de mettre en pratique ses idées sociologiques et politiques qui ne s'accordent pas avec celles mises en place par l'armée et les entreprises japonaises. La transformation est lente, progressive... Lire la critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

9 2
Avatar ngc111
9
ngc111 ·

Critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a... par TheCakeIsALie

La Condition de l'Homme fait partie de ces trilogies difficiles à fragmenter tant l’œuvre ne prend forme qu'une fois les différentes parties assemblées. S'il y a trois films divisés eux même en deux parties c'est uniquement pour permettre aux spectateurs d'aller se ravitailler et se dégourdir les jambes. Ça a beau être magnifique trois fois trois heures ça fait toujours neuf heures. Ces neuf... Lire la critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

6 2
Avatar TheCakeIsALie
9
TheCakeIsALie ·

Monde de merde, tome 1

La condition de l'homme, récit-fleuve à la durée monstrueuse de 9h30 divisé en trois parties, s'inscrit parfaitement dans la filmographie de Kobayashi, connu pour son humanisme et son anti-militarisme encore plus poussés que chez Akira Kurosawa. Ce film incarne à la perfection cette position politique aux extrêmes. Mais alors, que c'est long et pénible à suivre, le problème... Lire l'avis à propos de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

3
Avatar Dun
7
Dun ·

Puissant. Magique. Magnifique. Divin.

Ou autant d'adjectifs pour qualifier sûrement la meilleur fresque cinématographique jamais réalisée. 9heures et 20 minutes pour les 3 DVD? Peuh, c'est trop long! Et c'est là qu'on peut se tromper. Jamais ennuyée, le temps passe à une vitesse fulgurante tellement le spectateur est immergé dans l'intrigue. Il y a des histoires à l'infini, qui s'entrêmelent en un même lieu. La force du scénario... Lire la critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

Avatar Cinéphile_du_Grenier
10
Cinéphile_du_Grenier ·

Critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a... par Argentoratum

La durée du film, plus de 3h20 m'a fait peur, craignant d'assister à 3h20 de film tourné dans une pièce comme dans l'Auberge du Mal, finalement ça ne sera pas le cas et l'histoire s’avérera suffisamment passionnante pour éviter d'appuyer sur pause pendant le visionnage, première bonne nouvelle. Caméra toujours aussi bien tenu, pas un pet de travers, les plans et les cadres bien proporitionné,... Lire la critique de La Condition de l'homme 1 : Il n'y a pas de plus grand amour

Avatar Argentoratum
8
Argentoratum ·