👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Ce film est avant tout une atmosphère. Ancré dans un contexte et une intrigue historique (l'influente femme politique, Sarah Churchill, favorite de la reine Anne de Grande Bretagne, évincée par sa cousine, Abigaïl Hill, qu'elle a imprudemment introduit dans l'entourage royal), le film prend des allures de cauchemars, avec ses couloirs interminables, ses personnages aux figures outrageusement fardées, ses passages secrets mal éclairés où l'on se cogne, ses scènes de débauche (un homme nu sur lequel on s'amuse à jeter des oranges) et ses hurlements qui raisonnent dans le château la nuit venue.

Jeux de séduction et de pouvoir de deux rivales qui font et défont les ministres, autour d'une reine malade, tantôt attendrissante comme une petite fille lorsqu'elle s'extasie devant ses lapins, tantôt effrayante dans ses brusques accès de colère, presque monstrueuse et souvent ridicule. Reine de cœur qui n'aurait pas démérité dans l'univers absurde de Lewis Carroll, ce personnage pivot autour duquel toutes et tous s'articulent, comme des pantins grotesques et fourbes, nous parait tantôt une mouche prise dans les toiles des courtisans, tantôt une araignée qui dévore celles qu'elle a conduit au sommet.

La favorite se rapproche davantage d'un conte de fée effrayant (manger puis être mangée) que du film historique (la manière dont est décrite la reine Anne de Grande Bretagne est sujet à controverse, tout comme ses liaisons présumées avec ses favorites. Les mémoires de Sarah Churchill ont beaucoup contribué à discréditer une souveraine pas forcément incompétente au regard de l'Histoire). On retiendra la beauté de la photographie, le faste des décors filmés grand angle, les costumes, l'ambiance, la cruauté de l'intrigue et le jeu impeccable des trois actrices.

Floridjan
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les meilleurs films de 2019 et Les meilleurs biopics de personnages historiques

il y a 3 ans

4 j'aime

La Favorite
EricDebarnot
5
La Favorite

Mouth wide shut

Il est toujours amusant de réaliser combien, à toutes les époques, on aime se faire rouler dans la farine et abuser par les imposteurs les plus outrageusement ambitieux et dénués de scrupules : c'est...

Lire la critique

il y a 3 ans

96 j'aime

33

La Favorite
guyness
8
La Favorite

God shave the queen

Les bâtiments des siècles passés exaltant la puissance et la richesse de leurs commanditaires ont depuis toujours provoqué en moi un doux mélange d'admiration et de répugnance, par leur façon quasi...

Lire la critique

il y a 3 ans

81 j'aime

16

La Favorite
pollly
9
La Favorite

“Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.”

Yórgos Lánthimos en 3 films et en 3 trois actes. Il y eu d'abord Canine (2009), puis The Lobster (2015) et La mise à mort du cerf sacré (2017). Lánthimos cinéaste de l'indicible, fait de chacun de...

Lire la critique

il y a 3 ans

67 j'aime

8

Once Upon a Time... in Hollywood
Floridjan
9

Règlement de compte

Enfant, j'étais amoureux de Sharon Tate. Je ne me lassais pas de l'admirer dans le bal des vampires. Je la trouvais si belle et émouvante dans sa robe rouge, dansant avec le comte Von Krolock au...

Lire la critique

il y a 3 ans

25 j'aime

12

Chambre 212
Floridjan
5
Chambre 212

Un film trop bien parlé

Voilà un film dont la bande annonce m'a énormément alléché et qu'il me tardait de voir, pour plusieurs raisons. Déjà, le réalisateur, Christophe Honoré, dont j'ai tant aimé Dans Paris et les chansons...

Lire la critique

il y a 2 ans

18 j'aime

Illusions perdues
Floridjan
9

Un film éblouissant

Xavier Dolan et Vincent Lacoste - les deux acteurs que j'ai sans doute le plus de plaisir à retrouver sur un écran - réunis dans un même film, rarement un casting ne m'avait autant excité. Surtout...

Lire la critique

il y a 7 mois

9 j'aime

13