👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Hormis des interprétations remarquables des trois actrices principales, en en particulier d'Olivia Colman, on ne peut que constater que le réalisateur ne doit plus passer les portes avec un melon pareil... Sa prétention saute aux yeux et ne parvient jamais à atteindre le degré d'humour ou de recul suffisant pour nous faire oublier ce vilain défaut.

L'histoire en soi est alléchante, mais le récit cafouille et fait du sur place pendant une bonne partie du film. Ne sachant pas quelle ligne directrice emprunter, on dirait que le scénario a fini par tourner en rond à la recherche de son essence.

Ni comédie, ni satire, ni drame, il y a là beaucoup d'ingrédients qui auraient pu relever la sauce, mais elle ne prend pas vraiment, sans parler d'une fin trop facile et malhonnête que les spectateurs ne méritaient vraiment pas.

ET, bien sûr, l'utilisation des animaux (ici, pigeons et lapins) me paraît toujours suspecte car ils ont beau nous raconter qu'aucun animal n'a été maltraité, j'ai du mal à les croire sur parole.

En un mot, bof.

Citlal
5
Écrit par

il y a 3 ans

La Favorite
EricDebarnot
5
La Favorite

Mouth wide shut

Il est toujours amusant de réaliser combien, à toutes les époques, on aime se faire rouler dans la farine et abuser par les imposteurs les plus outrageusement ambitieux et dénués de scrupules : c'est...

Lire la critique

il y a 3 ans

96 j'aime

33

La Favorite
guyness
8
La Favorite

God shave the queen

Les bâtiments des siècles passés exaltant la puissance et la richesse de leurs commanditaires ont depuis toujours provoqué en moi un doux mélange d'admiration et de répugnance, par leur façon quasi...

Lire la critique

il y a 3 ans

81 j'aime

16

La Favorite
pollly
9
La Favorite

“Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.”

Yórgos Lánthimos en 3 films et en 3 trois actes. Il y eu d'abord Canine (2009), puis The Lobster (2015) et La mise à mort du cerf sacré (2017). Lánthimos cinéaste de l'indicible, fait de chacun de...

Lire la critique

il y a 3 ans

67 j'aime

8

Trois couleurs : Bleu
Citlal
3

Les goûts et les couleurs

Plaît-il? En vrai je devais voir un truc récompensé toussa toussa, plébiscité par les critiques et les cinéphiles, mais je crois qu'il y a erreur sur le matos car je viens de me taper un truc...

Lire la critique

il y a 2 ans

9 j'aime

2

American Woman
Citlal
7

En plein dans le Mille(r)

J'adore quand mes préjugés en prennent un coup, et cela American Woman l'a merveilleusement bien fait. Why? Because Sienna Miller. Je dois dire qu'elle m'a mis une bonne claque, dans cette histoire...

Lire la critique

il y a 2 ans

9 j'aime

2

Once Upon a Time... in Hollywood
Citlal
3

Une fois suffit

Un seul mot m'est venu à l'esprit lorsque le générique salvateur est apparu: vain. Terriblement d'ailleurs. C'est un alignement de scènes, certes bien fignolées, qui ne trouvent leur inspiration dans...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime