I guess I'll see you in the movies.

Avis sur La La Land

Avatar alb
Critique publiée par le

Je n'ai jamais aimé Mary Poppins, le surréalisme, le burlesque, je suis assez peu réceptif à tout ce qui touche à l'art moderne, bref je suis une catastrophe. Du coup je dois dire que pas mal de scènes de La La Land m'ont un peu perdu, ça ressemblait à un opening Neil Patrick Harris aux Tony Awards mais sans la malice des textes ou le dynamisme de la performance.

A tel point qu'arrivé au milieu du film quand on est en plein dans les espérances joyeuses de ces apprentis stars aux milieux des façades hollywoodiennes, je me demandais vraiment ce que j'allais pouvoir apprécier dans ce film. Attention hein, je vais le noter à la fin, mais uniquement vis à vis de ce qu'il m'a procuré, ça n'enlève rien à la très grande qualité de l'oeuvre et je comprendrai très bien que certains aient complètement adhéré dès le début. Mais perso au cinéma je suis plutôt fan de l'émotion dans la retenue, les petits gestes, les petits mots qui sont si difficiles à rendre crédibles, mais si magiques une fois trouvés. Ou alors si on décide de lâcher les chevaux, faut envoyer du drame avec, je suis plus de l'école de Baz Luhrmann qui m'avait scotché dès les premières minutes de Moulin Rouge. Là j'ai vu le spectacle, mais sans l'intention derrière.

Et puis l'été s'achève, et les premières gelées apparaissent, et là deux scènes m'ont vraiment scotchées :
- La dernière audition de Mia, qui livre à la fois tout ce qu'elle a subi et tout son amour et son respect pour ces acteurs assez fous pour mettre toute leur vie entre les mains de cette moissonneuse-batteuse à rêves qu'est Hollywood. Ema Stone est seule face caméra, et pourtant on est parti loin avec elle sur ce coup là.
- La dernière scène au piano de Sebastian, quand il prend son souffle pour trouver l'interprétation qui exprimera le mieux tout ce qu'il a sur le cœur, exemple même des regrets éternels.

Alors certes deux scènes, sur deux heures c'est pas énorme, mais c'est beaucoup plus que beaucoup d'autres films que j'ai déjà oublié. Et à part ces deux là, il y'a quand même de jolis moments bien choupis entre deux de mes acteurs préférés (et quelques secondes de J.K. Simmons toujours aussi bon dans le rôle de l'enfoiré total de service)

Je laisse les numéros de claquettes aux fans, et je retiendrai tout le travail du film, autour des rêves d'artistes, de leurs réalisations, et de leurs actes manqués.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 167 fois
Aucun vote pour le moment

alb a ajouté ce film à 1 liste La La Land

  • Films
    Illustration Top 10 Films

    Top 10 Films

    Avec : Alien - Le 8ème Passager, Blade Runner, First Man - Le Premier Homme sur la Lune, V pour Vendetta,

Autres actions de alb La La Land