Bande-annonce
Affiche La Permission de minuit

La Permission de minuit

(2011)
12345678910
Quand ?
5.8
  1. 3
  2. 5
  3. 16
  4. 29
  5. 65
  6. 96
  7. 78
  8. 21
  9. 5
  10. 3
  • 321
  • 13
  • 103

C'est une amitié hors normes. David a 50 ans, Romain en a 13... David, professeur en dermatologie, fou de son métier, le soigne et l'opère depuis qu'il a 2 ans. Atteint d'une déficience génétique rare, Romain vit à l'écart de la lumière du jour. C'est "un enfant de la lune". Rien ne semble pouvoir...

Casting : acteurs principauxLa Permission de minuit

Casting complet du film La Permission de minuit
Match des critiques
les meilleurs avis
La Permission de minuit
VS
L'enfant de la lune

Boucles brunes et regard sombre, Romain est "un enfant de la lune" condamné à brève échéance, suivi depuis son plus jeune âge par David, le chirurgien dermato qui entretient avec l'adolescent de 13 ans une relation atypique fusionnelle. Tout à la fois ami et père de substitution, il est celui que Romain admire éperdument, celui auquel le garçon, sans en avoir l'air, confie ses craintes, voire sa peur de ne pas être à la hauteur auprès des filles. Le film sur un tel sujet aurait pu...

11 15
Avatar Roland Comte
4
Roland Comte
Grosse déception.

Romain (Quentin Challal) est un garçon de 13 ans atteint depuis sa naissance de Xeroderma pigmentosum, une maladie génétique rare qui le contraint notamment à rester à l'abri de la lumière du jour en raison des rayons ultraviolets qui provoquent des dommages à l'ADN que ses cellules ne peuvent naturellement réparer, entraînant irrémédiablement des cancers cutanés multiples. On appelle les enfants atteints de cette maladie « Les enfants de la lune » car ils doivent vivre à l’abri de la... Lire l'avis à propos de La Permission de minuit

Critiques : avis d'internautes (20)
La Permission de minuit
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La vie à couvert.

Le film traite d'un sujet peu exploré au cinéma, à savoir les enfants atteints de Xeroderma pigmentosum, à savoir une maladie génétique très rare qui attaque la peau, formant des zones cancéreuses si la personne est exposée à la lumière du soleil ou aux ultraviolets. On suit l'un d'entre eux, qui peut sortir la journée en enfilant une combinaison blanche, qui ressemble à celle d'un... Lire l'avis à propos de La Permission de minuit

2 2
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·
Découverte
Le soleil peut briller... même à minuit

Voilà un film au sujet casse-gueule par excellence. Et au final une petite pépite d'émotion qui évite tout pathos, sait utiliser l'ellipse qui fait souvent si peur aux cinéastes (ou sans doute plutôt aux producteurs), et réussit le casting parfait : Lindon tout en retenue comme à son habitude, le solaire Quentin Challal et les toujours magnifiques Emmanuelle Devos et Caroline Proust. Toutes ces... Lire la critique de La Permission de minuit

8 2
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·
Pernission de minuit par Cinévu

Vincent Lindon est attachant, il porte les émotions et la mélancolie comme personne et sans le vouloir on l’aime déjà. Ça fait un moment qu’il trimballe sa carcasse au cinéma, jonglant d’un rôle à l’autre, parfois avec maladresse et mal dans son costard mais il se débrouille et le voilà : prolo, chirurgien, avocat, amoureux , cocu, flic ou voyou … Alors on continue d’avoir envie d’y croire... Lire l'avis à propos de La Permission de minuit

2
Avatar cinevu
5
cinevu ·
La beauté des grottes

Delphine Gleize, née le 5 mai 1973 à Saint-Quentin est Axonaise. Diplômée de la Femis, elle présente en 1999 son court-métrage "Un château en Espagne" à la Quinzaine des Réalisateur et remporte le Grand prix du jury du Festival du cinéma européen de Lille pour "Sale battars". En 2000, elle présente "Les Méduses" à la Semaine de la Critique et obtient le César du Meilleur court métrage pour "Sale... Lire l'avis à propos de La Permission de minuit

2 3
Avatar Noelle8
7
Noelle8 ·
Critique de La Permission de minuit par Caine78

Peut-être un peu généreuses (quoique), ces sept étoiles n'en sont pas moins méritées ne serait-ce que pour la nuance et la sensibilité qui se dégage de « La Permission de minuit ». Alors que Delphine Gleize aurait pu tomber 1000 fois dans le pathos et la lourdeur, voilà que se dégage dès le départ une touche, une douceur parfois étrange et ô combien agréable, permettant de ne jamais rendre... Lire l'avis à propos de La Permission de minuit

Avatar Caine78
7
Caine78 ·
Toutes les critiques du film La Permission de minuit (20)
Bande-annonce
La Permission de minuit