Affiche La Pianiste

Critiques de La Pianiste

Film de (2001)

Critique de La Pianiste par LilaK

La Pianiste, c'est le film qu'on peut zapper si on n'y est pas prêt. Celui auquel on peut vouloir échapper, parce qu'il dérange, parce qu'il est sadique et brutal. Vu deux fois, la première je l'ai détesté, la seconde, beaucoup plus admirative. Ce film c'est l'histoire d'Erika (Isabelle Huppert), professeur de piano, qui est attirée par Walter (Benoit Magimel), un de ses élèves. Walter est... Lire l'avis à propos de La Pianiste

3
Avatar LilaK
8
LilaK ·

Critique de La Pianiste par Cha

Le personnage d'Erika est totalement torturé. Elle parvient avec peu de mots, peu de gestes, peu de choses en fait, à rendre complètement taré son élève Walter, et leur relation tout aussi malsaine qu'elle peut l'être. Tout ça est montré de façon crue, directe, objective. L'ambiance du film est, comme on peut l'imaginer, légèrement malsaine. Le film fait parfois preuve de longueurs, mais c'est... Lire la critique de La Pianiste

2
Avatar Cha
8
Cha ·

Je n'ai pas de sentiments, et même si j'en ai un jour, ils ne triompheront pas de mon intelligence.

On ne fait pas un film avec seulement un sujet dérangeant et des scènes ralenties. Il y a, dans La Pianiste, trop d'erreurs dans l'interprétation des tumultes et de la violence psychique d'Erika. Une sexualité déviante montrée comme un mal et le résultat d'une situation familiale malsaine, plutôt que comme l'aboutissement d'une vie désolée, peu ouverte à l'autre et se contentant de l'art comme... Lire l'avis à propos de La Pianiste

7 1
Avatar Mariana _
2
Mariana _ ·

L'une de mes expériences cinéma les plus marquantes

Quel sentiment de malaise on peut avoir après le visionnage de « La Pianiste ». Après le film, j’ai repensé à la daube « Cinquante Nuances De Grey » et je me suis dis qu’on est à des années lumières de ce qu’on peut retranscrire comme violence visuelle via le sadomasochisme. Michael Haneke a indéniablement réalisé une œuvre dans laquelle aucun spectateur ne peut en sortir indemne. Voici le... Lire l'avis à propos de La Pianiste

2
Avatar Heimdäll Pitkan Dmb
7
Heimdäll Pitkan Dmb ·

Nouvelle digression bordélique

Ma réaction devant La Pianiste est assez symptomatique du changement de ma relation au cinéma. Longtemps, j'ai tout passé au septième art, cherchant fébrilement à travers sa force sensitive et émotionnelle un pouvoir de vérité intrinsèque. Proche du credo, mon approche typiquement cinéphile d'un long-métrage lui prêtait par avance une légitimité inaliénable, comme si le cinéma pouvait... Lire l'avis à propos de La Pianiste

2 2
Avatar Kloden
5
Kloden ·

On brûle plus pareil

Il y a dehors, à l’extérieur, l’intelligence voulue, la puissance simulée, argument d’autorité qui vaut crainte superficielle, qui vaut respect convenu. Droite raison. Et il y a dedans, à l’intérieur, la psyché folle : qui pue qui dégoute, et qui se transmet en virus malade. Gauche faiblesse. Naît alors le douloureux conflit entre soi et soi. « Comment... Lire la critique de La Pianiste

Avatar _JEAN
8
_JEAN ·

casse moi la gueule Michael

Le film que 50 Nuances de Grey aurait voulu être Deuxième Haneke, deuxième grande claque dans la tronche. Comme dans Amour, le cinéaste propose une oeuvre fataliste, sans concession, qui met les émotions les plus dures sur l'avant de la scène. Dans sa démarche ultra réaliste du drame, Haneke développe des plans simples mais chirurgicaux, aux lumières les plus proches du réel.... Lire la critique de La Pianiste

Avatar Tintin 'Mar
9
Tintin 'Mar ·

C'est en forgeant qu'on devient forgeronne

Je ne connaissais pas le roman, et je comprends assez facilement, après avoir vu le film, pourquoi Haneke s'est intéressé à cette histoire-là. En la personne d'Isabelle Huppert, il trouve l'actrice ultime pour incarner un personnage riche. Erika, c'est à la fois celle qui va enseigner le piano de façon rigoureuse, un peu sèche, coincée avec de l'exigence envers ses élèves, mais aussi... Lire l'avis à propos de La Pianiste

Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·

Des relations complexes du BDSM

Encore un film qui traite du BDSM de façon plutôt juste, très loin des clichés vulgaires, qui se concentre plus sur la psychologie de l’acte. Erika, prof de piano vieille fille qui vit chez sa mère et dort dans le même lit, à la réputation d’être une femme dominatrice glaciale au niveau des relations sociales, rencontre Walter, un jeune talent qui tombe éperdument amoureux d’elle.... Lire la critique de La Pianiste

Avatar fairybrownie
10
fairybrownie ·

Les cours de piano me manquent

Je vais commencer par dire qu'Isabelle Huppert est une très grande actrice. Sa prestation dans la Pianiste est monumentale. La manière dont elle joue son personnage, si torturé, si instable, est vraiment très crédible. La Pianiste est le deuxième film d'Haneke que je vois, après Funny Games, et j'y ai retrouvé les éléments que j'avais appréciés dans Funny Games. Je trouve que la mise en scène... Lire l'avis à propos de La Pianiste

Avatar _firewlkwithme
8
_firewlkwithme ·